SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Page 13

Lancement de la saison cyclonique 2016/17 à la Réunion

Ce mercredi 16 novembre, nous avons assisté à la réunion d'ouverture de la saison cyclonique 2016/2017. Organisée annuellement au mois de novembre par la Prefecture et Météo France, cette réunion a pour objectif de présenter à tous les services et collectivités, la définition des phénomènes cycloniques, le plan ORSEC (organisation de la réponse cde sécurité civile) ainsi que les actions entreprises par différents services dans leur domaine de compétence. Voici les points que nous avons retenu.

Retour sur la saison cyclonique 2015/16

Commençons d'abord par les chiffres officiels de la saison cyclonique précédente pour le bassin sud-ouest de l'océan indien. En tout, on compte 8 systèmes dont 5 tempêtes tropicales et 3 cyclones. Conformément aux prévisions d'avant saison, l'activité cyclonique a été inférieure à la normale tant au niveau du nombre de phénomène que du nombre de jour d'activité. Néanmoins, Météo France indique que sans l'épisode FANTALA, ce bilan aurait été encore plus mauvais et aurait fait de la saison 2015/16 la "2e moins active de la dernière décennie et la 6e moins active des 30 dernières années". FANTALA est selon les propos de l'agence météorologique "l'arbre qui cache la forêt d'une saison pour le reste relativement improductive". Ce cyclone a clôturé la saison de manière exceptionnelle en raison de l'intensité atteinte (dans le top 5 des plus intenses du bassin depuis le début de l'ère satellitaire), du fait que ce soit le cyclone très intense le plus tardif du bassin sud-ouest et d'une trajectoire complètement folle, le faisant passer sur les Farquhar une première fois pratiquement au maximum de son intensité et une deuxième fois au stade de cyclone tropical. Parmi les notes positives, Météo France note qu'une nouvelle fois, la partie orientale de Madagascar a été épargnée. Cette région particulièrement exposée aux cyclones "n'a plus subi le moindre impact depuis 2012 (et le cyclone GIOVANNA)".

Les événements météorologiques dangereux

Au cours de cette réunion, Monsieur David GOUTX, Directeur Interrégional de Météo France, a rappelé les notions de base sur le risque cyclonique. Un rappel du plan EMD (événement météorologique dangereux) a également été effectué avec une description des différents phénomènes (fortes pluies, orages, vents forts et fortes houles) ainsi que les différents niveau de vigilance ("vigilance" et "vigilance renforcée"). Durant cette partie, le cas HALIBA a été évoqué. A l'occasion de cette épisode, la vigilance forte pluie renforcée avait été déclenchée pour la première fois. Monsieur Dominique SORAIN, Préfet de la Réunion, a insisté sur le fait que les vigilances météorologiques et les alertes cycloniques étaient deux procédures différentes et qu'il était important de ne pas faire d'amalgame entre les deux dispositifs.

Dominique SORAIN préfet de la Réunion

Les étapes de la prévision cyclonique

Par la suite, un des prévisionnistes cyclone de Météo France a fait la description de son métier et des grandes étapes de la prévision cyclonique. Son rôle, analyser l'ensemble des informations et les synthétiser dans la prévision. Pour ce faire, les prévisionnistes disposent de ce qu'on appelle des modèles de prévisions numériques. Ces logiciels qui permettent de simuler l'état futur de l'atmosphère sont de plus en plus performants, on pense entre autre au dernier modèle à maille fine de Météo France "AROME OI" qui nous avait été présenté le 7 octobre dernier. Déterminer l'intensité d'un cyclone en temps réel est également une mission capitale du prévisionniste. La méthode DVORAK qui s'appuie sur l'utilisation d'imagerie satellitaire, permet cette estimation.

Les étapes de la prévision cyclonique (crédit Météo France)

Nouveauté et perspective pour la saison 2016/17

Au cours de cette intervention, a été présenté un nouveau produit publié récemment sur le site de Météo France. Il s'agit de la carte de perspective de cyclogenèse dont nous vous parlions dans un article précédent. Présenté sous forme de carte, ce produit schématise de façon claire et simplifier le risque de formation d'une tempête tropicale pour les 5 jours à venir. L'objectif est que cette information qui à l'origine est très technique et peu digeste soit accessible et compréhensible pour le grand public. Pour terminer, le prévisionniste revient sur les prévisions concernant l'activité cyclonique 2016/17 publié le 10 novembre dernier. Pour rappel, celles-ci anticipent une saison inférieure à proche de la moyenne saisonnière, une zone de cyclogenèse privilégiée à l'Est voir à l'extrême Est du bassin et des trajectoires plus classiques de types zonales (trajectoires ouest). Malgré une saison attendue peu active, le prévisionniste insiste lourdement sur le fait qu'il suffit d'un seul système pour provoquer une catastrophe. En d'autres termes, une saison peu active ne préserve pas du risque cyclonique. Météo France prévoit d'effectuer un point d'étape en Janvier 2017 pour l'activité cyclonique de deuxième partie de saison. Au cours du mois de Décembre, les différents services de la sécurité civile participeront à l'exercice CYCLONEX 2016. L'objectif de cette opération qui a lieu chaque année est de remobiliser l'ensemble des services qui devront donc agir comme dans la réalité face à une menace cyclonique fictive.

PR

météo france

Ajouter un commentaire