SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Assises sur les risques naturels à la Réunion 2017 : Appel à témoignages

Inondations à la Réunion

Bilan du passage d'HALIBA sur la Réunion

Le passage de la Tempête Tropicale HALIBA à 60 km au sud de la Réunion n'aura pas été sans conséquence. Inondations, rivières en crues, radiers submergés, difficultés de circulation, écoles fermées, tous les ingrédients étaient réunis pour provoquer une grosse pagaille. Faisons le bilan de ce système qui malgré tout ne rentrera pas dans la liste des grands cyclones de la Réunion.

Après avoir longé les côtes Est Malgache et provoqué des précipitations importantes sur la grande île, le samedi 07 mars, le système qui n'était alors qu'une perturbation tropicale bifurque en direction de l'est-sud-est. Dans le même temps, il s'intensifie tout en se rapprochant de la Réunion. Le dimanche 08 mars en soirée, il est baptisé HALIBA par météo Madagascar puisque le stade de Tempête Tropicale Modérée est atteint. 

Dans la nuit de dimanche à lundi les conditions météorologiques se dégradent et des précipitations abondantes affectent le département. Pour la première fois la vigilance fortes pluies renforcée est utilisée. Ce niveau de vigilance est déclenché lorsque le phénomène est attendu avoir un caractère exceptionnel. Néanmoins, les pluies bien qu'étant importantes n'ont pas atteint des records. La partie la plus active du système n'a fait qu'effleurer la Réunion, et le niveau des pluies à finalement était moins important que prévu initialement (la taille extrêmement réduite du système n'y est pas pour rien). Nous sommes même en dessous d'un épisode tel que DIWA (2006) qui avait été plus impressionnant en terme de précipitation.

Même si la Réunion n'a pas eu à faire avec un système de forte intensité et à des précipitations exceptionnelles, le passage d'HALIBA n'est pas passé inaperçu. Par ailleurs, le sol déjà saturé en eau suite aux pluies du weekend ont compliqué la situation. Résultat, toutes les rivières étaient en crues, les radiers submergés, et des inondations dans plusieurs secteurs de l'île ont provoqué pagaille et sueurs froides sur les routes. La route du littoral, principal poumon économique de l'île a également été fermée suite à un éboulement de grande ampleur. A noter que la houle cyclonique et le vent ont aussi participé à la fête, sans pour autant être extraordinaire.

► Rafales maxi observées : 91 km/h (Bras Panon)

► Précipitations maxi observées sur 24H : 371 mm (Salazie)

► Précipitations maxi observées sur 48H : 796 mm (Salazie)

En résumé, HALIBA ne risque pas de rester graver longtemps dans les mémoires collectives, mais il a rappelé à quel point nous pouvons être vulnérables et en difficultés même avec un système de faible intensité. Nous devons garder la même vigilance qu'il s'agit d'une tempête tropicale ou d'un cyclone tropical.

TRAJECTOIRE HALIBA

Communiqué de presse de Météo Francecp.pdf (49.88 Ko) Tous les chiffres dans le communiqué de Météo France

(Album photo des conséquences de HALIBA à la Réunion sur notre page Facebook)

PR.

(crédit photo : Misteur Mic/MFR)

 

bassin sud ouest Réunion

Commentaires

  • cycloneoceanindien
    Bonjour Dede : Merci d'avoir relevé l'erreur, modification faite.
  • dede
    • 2. dede Le 11/03/2015
    Verifiez les dates il s agit de samedi 7 et dimanche 8

Ajouter un commentaire