Tempête GAJA, 3e système baptisé dans l'océan indien durant ce mois de novembre

La zone suspecte 90W qui évoluait dans le Golfe du Bengale s'est renforcée pour devenir la tempête tropicale GAJA.

Tempete gaja et bouchra

Un mois de novembre actif dans l'océan indien

Décidément, le passage de l'oscillation de Madden-Julian (MJO) aura bien boosté l'activité cyclonique sur l'ensemble de l'océan indien depuis le début de ce mois de novembre. Après ALCIDE et BOUCHRA dans l'océan indien sud, c'est au tour de l'océan indien nord de se réveiller avec la tempête tropicale GAJA.

Le système est le 5e phénomène cyclonique baptisé au cours de cette saison nord indienne 2018 et le 2e du Golfe du Bengale après TITLI. GAJA représente une menace potentielle pour les côtes Sud-Est de l'Inde. Les côtes nord duTamil Nadu, de Puducherry et du sud d'Andhra Pradesh sont alerte cyclonique.

Prévision trajectoire et intensité tempête GAJA

©IMD

Les conditions environnementales devraient permettre une lente intensification de la tempête jusqu'à l'atterrissage sur le nord du Tamil Nadu probablement jeudi. Le CMRS de New Delhi et le JTWC sont en accord et envisagent le stade de forte tempête tropicale au moment de l'impact.

Une saison 2018 active dans l'océan indien nord.

Bien que le nombre de système baptisé semble faible, cette saison cyclonique 2018 peut être qualifiée d'active si on se refaire à l'indice ACE (Energie Cumulative des Cyclones Tropicaux). Pour rappel cet indice permet d'évaluer le niveau d'activité d'une saison cyclonique.

Selon les chiffres du Department of Atmospheric Science de l'Université du Colorado, l'ACE est de 23.5 au 11 novembre 2018, ce qui est supérieur au 19.1 qui est l'indice moyen climatologique.

Indice ACE 2018 océan indien nord

Evolution de l'indice ACE 2018 dans l'océan indien nord ©Université du Colorado

Les cyclones MEKUNU et LUBAN qui ont eu une durée de vie plutôt longue ont permis à cet indice de bondir et de faire de 2018 une saison active. A noter que ces deux systèmes ont évolué en mer d'Arabie.

PR

Source : IMD / JTWC / Université du Colorado

bassin nord

Ajouter un commentaire