La tempête tropicale LUBAN a atterri sur le Yémen

En atterrissant sur le Yémen, la tempête LUBAN génère de fortes précipitations sur cette région du monde au climat aride et caniculaire par endroit.

Les restes de la tempête LUBAN sur le Yémen ©Eumetsat

Dégradation pluvieuse significatif sur la péninsule arabique

L'épisode cyclonique LUBAN a pris fin dimanche lorsque ce système très affaibli a terminé son parcours sur le Yémen. Ce phénomène qui a été suivi depuis le 8 octobre s'est formé sur la partie occidentale de l'océan indien nord en mer d'Arabie. Le stade de cyclone tropical a même été atteint le 10 octobre.

Cumuls des prochaines 48h sur le Yémen ©WINDY

Cumul pluviométrique des prochaines 48h simulé par le modèle IFS et modélisé par l'application WINDY

Au départ, les prévisions étaient très menaçantes pour le sultanat d'Oman. Par la suite, LUBAN a énormément hésité, pour finalement choisir le Yémen comme cible finale. De fortes précipitations concernent la péninsule arabique et des cumuls significatifs sont prévus pour ces prochaines 48h sur la partie est du Yémen et jusqu'à l'extrémité sud de l'Arabie Saoudite.

Le système s'est affaibli avant de toucher terre en raison d'une température de la surface de l'eau de plus en plus froide et d'une importante intrusion d'air sec.

L'océan indien nord retrouve son calme

Le Yémen est une région rarement affectée par les systèmes dépressionnaires tropicaux de la mer d'Arabie. Selon le centre des cyclones de New Delhi, environ 48% de ces phénomènes né dans cette mer se dissipent avant de toucher terre. C'est sur la partie ouest de la mer d'Arabie que ce taux de dissipiation avant contact sur terre qu'il est le plus important en raison d'une température de la surface de l'eau trop froide dans cette région.

Cela rend les épisodes cycloniques CHAPALA (2015), MEGH (2015) et SAGAR (2018) exceptionnels! Tous les 3 ont évolué à l'extrême ouest de la Mer d'Arabie, s'enfonçant parfois profondément dans le Golfe d'Aden ce qui est encore plus rare.

Prévision de cyclogenèse dans l'océan indien nord ©IMD

L'océan indien nord reprend son souffle après cette grosse séquence cyclonique qui a vu l'évolution de deux cyclones en simultanée et l'impact sur l'est de l'Inde par TITLI et le Yémen par LUBAN. Aucune activité n'est prévue pour les deux prochaines semaines selon l'IMD comme le montre le graphique ci-dessous.

PR

  • Source : IMD
  • Images d'illustrations : IMD / Dundee Sat / Eumetsat / Windy

bassin nord

Ajouter un commentaire