Deux cyclones tropicaux dans l'océan indien nord!

Quelle activité cyclonique dans l'océan indien nord! Deux cyclones tropicaux évoluent en même temps à l'ouest et à l'est de l'Inde.

Deux cyclones tropicaux dans l'océan indien nord

Grosse activité cyclonique dans l'océan indien nord

Tout le monde a les yeux braqué sur le puissant ouragan MICHAEL qui est sur le point de frapper la Floride. Pourtant, l'activité cyclonique en cours dans l'océan indien mérite tout autant d'attention. Les deux systèmes suivis ces derniers jours dans l'océan indien nord nous réserve une petite surprise en termes d'intensité.

LUBAN qui évolue en mer d'Arabie et TITLI dans le golfe du Bengale nous présentent ce matin un œil. Tous les deux ont à priori atteint le stade de cyclone tropical alors que les prévisions initiales ne les voyaient pas dépasser le stade de tempête tropicale.

Trajectoire des cyclones LUBAN et TITLI ©IMD

Trajectoire des cyclones LUBAN et TITLI ©IMD

Il est rare d'observer deux systèmes ayant chacun le statut de cyclone tropical évoluer simultanément dans l'océan indien nord. On peut dire que le réveil de ce bassin aura été tonitruent, d'autant plus que ces deux phénomènes représentent une menace pour les terres habitées.

Le cyclone TITLI va frapper les côtes est de l'Inde

LUBAN qui évolue en mer d'Arabie continue de jouer avec les nerfs des prévisionnistes cyclone. Les tendances n'ont cessé d'évoluer au fil des jours. Après avoir menacé Oman, le faisceau de trajectoire s'est dirigé vers le golfe d'Aden. Finalement, une menace plus directe pour le Yémen semble le dernier scénario envisagé avec un atterrissage prévu dans les prochaines 96h.

Au large des côtes orientales de la péninsule indienne, la tempête TITLI s'est rapidement renforcé pour devenir un cyclone tropical. Le système qui était situé à 270 km au sud-est de Kalingapatnam se déplace en direction du nord nord-est. Il va encore légèrement s'intensifier avant de frapper les côtes est de l'Inde jeudi matin entre Gopalpur et Kalingapatnam.

Les conditions cycloniques pourraient être sévères dans les zones impactées par TITLI si le système continue de s'intensifier. Les rafales au cœur du phénomène pourraient avoisiner ou dépasser les 180 km/h au moment de l'impact.

PR

  • Source : IMD
  • Image d'illustration : Eumetsat

bassin nord

Ajouter un commentaire