Une tempête tropicale en cours de formation dans l'océan indien

Comme prévu une cyclogenèse est lancée dans l'océan indien. Voyons quels sont les pays potentiellement menacés par cette future tempête?

Activité cyclonique en cours dans l'océan indien nord

La mer d'Arabie entre en action

L'océan indien est actif avec une cyclogenèse en route en mer d'Arabie. Le système dépressionnaire sous surveillance depuis plusieurs jours et numérotée 99A, semble à présent enclencher comme prévu la deuxième. L'animation satellite du jour permet de constater la mise en mouvement de l'activité convective autour d'un centre situé autour des points 11.3N et 66.9E selon le JTWC. 

Animation satellite future tempête LUBAN

©CIMSS

Le phénomène évolue dans un environnement plutôt favorable à son intensification. La température de la surface de l'eau est de 28 à 29°c alors que la divergence est bonne avec la présence de vent en altitude qui devrait favoriser la mise en place de plusieurs canaux d'évacuation nécessaire au renforcement de 99A. Le seul point légèrement contraignant et la présence d'un cisaillement faible à modéré.

Selon les modèles de prévision numérique, le système devrait se creuser franchement à partir de dimanche. Un consensus semble se dessiner entre les modèles IFS et GFS pour que la perturbation ait atteint le stade de tempête tropicale à priori lundi.

Un scénario à la MEKUNU?

Une tendance se dessine également concernant la trajectoire future de ce système de l'océan indien nord. Un déplacement en direction de l'ouest nord-ouest à nord-ouest est de plus en plus privilégié alors que l'option nord semble écartée.

Le modèle européen IFS privilégie une trajectoire plutôt orientée vers l'île de Socotra ou le Yémen, tandis que le modèle américain GFS suggère une trajectoire directement menaçante pour le sultanat d'Oman. Enfin, le modèle UKMO propose une solution intermédiaire entre les modèles européen et américain avec un atterrissage entre Oman et le Yémen.

Future tempête LUBAN : Zone potentiellement à risque ©IMD

Carte réalisée à partir de l'imagerie satellite de l'IMD - En rouge la zone potentiellement sous la menace de la future tempête tropicale LUBAN.

Même si il est encore trop tôt pour s'avancer, une menace potentielle prend peu à peu forme pour les régions côtières de la péninsule arabique. Le scénario envisagé commence à présenter des similitudes avec l'épisode cyclonique MEKUNU de mai dernier.

Socotra ou Yémen ou Oman?

Au niveau intensité de l'incertitude demeure. Tout dépendra de la trajectoire prise par le système ces prochains jours. Une trajectoire très orientée ouest ferait que la future tempête serait soumise à une zone de cisaillement un peu trop contraignante, ce qui pourrait limiter l'intensification.

En revanche, une trajectoire un peu plus nord-ouest tel qu'il est proposé par les modèles GFS et UKMO permettrait au système d'être un phénomène cyclonique beaucoup plus mature mais en même temps franchement plus menaçant pour Oman.

Nous verrons au cours de ces prochaines 48h quelle scénario aura choisi la future tempête LUBAN.

PR

Source : Analyse réalisée à partir des modèles globaux et des cartes et images d'analyses du CIMSS / NRL / IMD


 Aux médias : Merci de mentionner mon blog en cas de reprise des informations et analyses publiées dans cet article 

 

bassin nord

Ajouter un commentaire