Cyclogenèse en vue dans l'océan indien ces prochains jours?

L'océan indien est actif et une cyclogenèse pourrait se développer mais pas forcément là où on l'attendait.

Le minimum dépressionnaire 92S est toujours là

Zone suspecte 92S

Zone supecte 92S ©ALAN BANKS

Une zone suspecte numérotée 92S est sous surveillance depuis la fin du mois de septembre dans l'océan indien sud. Ce système évolue dans un environnement mi figue mi raisin ne permettant pas de développement significatif jusqu'à présent. Malgré une activité convective persistante, le minimum n'y arrive pas.

A LIRE : Les tendances climatiques des prochains mois dans l'océan indien sud-ouest

Le cisaillement qui règne actuellement sur le centre de l'océan indien est un frein au creusement de ce minimum. Pourtant, une petite fenêtre de conditions environnementales moins défavorables devrait se présenter pour notre petite perturbation au cours de ces prochains jours.

Plusieurs centres d'actions (déferlement d'une onde de kelvin et accélération des vents d'ouest équatoriaux) vont se mettre en place dans l'océan indien, censés normalement être favorables à 92S. En revanche, un nouvel élément va peut-être perturber notre minimum dépressionnaire.

Une cyclogenèse en Mer d'Arabie ?

Selon les modèles de prévision numérique, un minimum pourrait se creuser de l'autre côté de l'équateur en Mer d'Arabie à partir de ce weekend. Cette résurgence de l'activité cyclonique dans l'océan indien nord, si elle se confirme, serait tout à fait conforme pour la saison. Les mois d'octobre/novembre sont généralement associés au 2e pic d'activité cyclonique de l'année dans l'océan indien nord. A noter qu'un premier système a déjà été observé durant le mois de septembre dans le Golfe du Bengale provoquant de forte pluie sur l'Inde.

Cette éventuelle cyclogenèse est une mauvaise nouvelle pour notre zone suspecte. Le minimum qui est prévu se creuser en Mer d'Arabie, le premier dans cette région depuis le cyclone MEKUNU, va couper l'alimentation de 92S qui du coup n'aura définitivement plus de potentiel pour se développer.

La situation sera donc à suivre au cours de la semaine prochaine au nord de l'équateur. Les premières tendances suggèrent un phénomène se développant significativement dimanche ou lundi et se déplaçant dans un premier temps vers le nord-ouest.

PR

 

 

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest bassin nord

Ajouter un commentaire