SAGAR et MEKUNU dans les annales du bassin nord de l'océan indien

Le Centre Météorologique Régional Spécialisé (CMRS) cyclone de New Delhi a publié un bilan des épisodes cycloniques SAGAR et MEKUNU, qui ont sévi dans le Golfe d'Aden et en Mer d'Arabie. l'Organisation Mondiale de la Météorologie a par ailleurs félicité le CMRS pour la qualité du suivi de ces 2 systèmes.

SAGAR et MEKUNU des systèmes historiques

Le CMRS de New Delhi revient sur les deux systèmes qui ont évolué dans l'océan indien nord durant le mois de mai dernier, et qui ont tous les deux impactés les terres. En premier lieu, la tempête tropicale SAGAR qui a atterri sur la Somali a eu la particularité d'évoluer dans le Golfe d'Aden. Selon le CMRS, c'est la première tempête à évoluer à l'ouest de 45E depuis le début de l'ère satellitaire (1965).

Quant au cyclone tropical MEKUNU, il a traversé le sud d'Oman et une partie du Yémen le 26 mai. Au moment de l'impact, le système générait des rafales proches des 200 km/h. Là aussi, ce cyclone restera dans l'histoire du bassin dans la mesure où il s'agit du système le plus intense à toucher les côtes du sultanat depuis le début de l'ère satellitaire.

En termes de bilan humain, malgré un système significativement plus intense que ceux du passé, celui-ci est nettement moins lourd pour MEKUNU. Avec 6 morts à Oman, 4 au Yémen et 20 à Socotra, cela reste en-deçà des 52 morts à Oman suite au cyclone GONU (2007), ou encore des 24 personnes décédées toujours sur le sultanat avec le cyclone PHET (2010).

L'OMM adresse un bon point au CMRS de New Delhi

La mise à jour ponctuelle et précise des bulletins et avis cycloniques par le CMRS à New Delhi, outre les autres mesures de préparation, contribue à réduire au minimum les pertes humaines et matérielles. Ainsi, les avis et informations publiés par le CMRS ont été appréciés par l'Organisation Météorologique Mondiale et les pays comme Oman, le Yémen et la Somalie précise le bilan.

PR

Source : CMRS de New Delhi - Communiqué de presse complet (en anglais)

bassin nord

Ajouter un commentaire