Tout ce que vous devriez savoir sur le nom des cyclones

Ce guide vous montre pourquoi, depuis quand et comment donne-t-on un nom aux cyclones tropicaux dans le monde.

Le nom des cyclones

Pourquoi nommer les cyclones?

Après vous avoir montré où et quand les cyclones sévissaient sur la planète, attardons-nous à présent sur le noms des cyclones. Je suis persuadé que vous vous posez énormément de questions sur ce sujet. La première question évidente est "pourquoi donne-t-on des noms aux cyclones"? Pour répondre à cette question, demandez-vous quelle est en générale la première information qu'on vous demande pour vous identifier? Normalement on vous demande qu'elle est votre nom ou prénom. C'est exactement le même principe qui a été utilisé pour les cyclones.

Nommer ces phénomènes permet de les identifier et de faciliter la communication avec le public. Il est plus parlant et marquant pour la population d'entendre "le cyclone GUSTAVE est une menace pour les terres habitées" que "le cyclone numéro 14, ou 07S, ou G menace les terres habitées". A l'origine les noms devaient être courts, familiers et faciles à mémoriser.

De plus, plusieurs systèmes peuvent être amenés à évoluer en même temps dans un bassin cyclonique. Attribuer un nom à chaque système permet d'éviter tout risque de confusion entre cyclones.

Depuis quand donne-t-on des noms aux cyclones?

Maintenant que nous savons pourquoi on donne des noms aux cyclones, voyons depuis quand les prévisionnistes s'amusent à les nommer. Selon la NOAA, qui cite Gordon DUNN et Banner MILLER auteurs d'un livre intitulé "Atlantic Hurricanes" (1960), c'est à la fin du 19e siècle, en Australie, que fut utilisé pour la première fois un système de nomination des cyclones.

En creusant un peu, on apprend que le pionnier du nommage de cyclone était un météorologue du Queensland dénommé Clement WRAGGE. Il donna un nom aux anticyclones et cyclones entre 1887 et 1907. L'histoire raconte qu'après l'échec par le gouvernement australien de créer un service météorologique fédéral qui aurait dû être sous sa direction, WRAGGE nomma les cyclones du nom de personnalité politique. Cela a semble-t-il était sa manière à lui de régler ses comptes avec certains politiciens.

Historique du nommage de cyclone dans le monde

Chronologie du début du nommage de cyclone par bassin cyclonique

A noter que bizarrement, les premières listes de prénoms utilisés ont d'abord été exclusivement féminins. Cette usage venait du fait qu'à l'origine, cette pratique de baptiser les phénomènes cycloniques était exclusivement effectuée par la gente masculine et plus particulièrement les "marines" de l'armée américaine. Lorsque nommer les cyclones est devenu la règle sur l'ensemble des bassins cycloniques de la planète, cette pratique est restée jusqu'au moment où la parité sera progressivement installer.

Soyez les premiers informés dès la publication d'un nouveau guide en vous inscrivant

Je m'inscris

Comment faisait-on avant de nommer les cyclones?

Avant l’avènement du système de baptême, chaque îles ou pays concernés par les cyclones avaient développé une façon qui leurs étaient propre de nommer les événements cycloniques marquants. Par exemple, les îles espagnoles en mer des Caraïbes qui étaient frappées par les cyclones nommées la calamité selon le Saint-Patron du jour. C'est la raison pour laquelle le cyclone qui balaya Porto Rico le 26 juillet 1825 était affublé du nom "Santa Ana". 

Autre exemple avec le cas de l'île de la Réunion. Avant le début des baptêmes à partir de la saison cyclonique 1960/1961, les cyclones y étaient associés aux années. Le violent cyclone qui ravagea l'île dans la nuit du 26 au 27 janvier 1948 sera toujours évoqué comme le "cyclone 48". Parfois, le phénomène était lié au contexte local. Le cyclone de mars 1919 intervient alors qu'une épidémie de grippe espagnole fait rage. Le cyclone se verra appelé "cyclone la peste" car son passage coïncide avec la fin de l'épidémie. C'est un des rares cas où un cyclone sera considéré comme une bénédiction par les réunionnais. 

Comment nomme-t-on les cyclones?

Les cyclones sont baptisés à partir d'une liste prè-définie et décidée lors des comités des cyclones tropicaux organisés normalement tous les 3 ans dans chacun des bassins cycloniques du globe. Dans la quasi majorité des bassins, les listes sont composées à la fois de prénoms masculins et féminins.

Seul le pacifique ouest présente une liste très particulière et originale. Si dans ce bassin la liste contient quelques noms de personnes, la grande majorité comprend en revanche des noms d'animaux, d'oiseaux, de fleurs, d'arbres et même de nourriture voire carrément d'adjectifs descriptifs.

Enfin, pour être baptisé, un cyclone doit répondre à des critères définis par l'organisation météorologique mondiale. C'est lorsqu'un système dépressionnaire tropical atteint un seuil de vitesse de vent au coeur du phénomène lui permettant d'être classé tempête tropicale qu'il est baptisé (vent moyen sur 10 min excédant 63 km/h).

Les noms de cyclones n'ont à présent plus aucun secret pour vous! Je vous invite à consulter les listes de noms des cyclones par bassin cyclonique (ci-dessous).

PR

Source : NOAA / OMM

guide cyclone

Ajouter un commentaire