Probabilité de cyclogenèse supérieure à la normale à partir de la mi-décembre

Les tendances d'activité cyclonique suggèrent une probabilité de cyclogenèse supérieure à la normale dans l'océan indien Sud-Ouest à partir de la mi-décembre.

Tendance activité cyclonique décembre 2018

Sommeil léger pour l'océan indien sud-ouest

Le centre des cyclones de la Réunion a publié ses tendances d'activité cyclonique mensuelle pour la période de décembre. L'occasion pour les prévisionnistes cyclones de la station du Chaudron de nous indiquer à quoi s'attendre pour ce dernier mois de l'année 2018.

Après une grande partie de novembre relativement active, qui a vu les formations du cyclone tropical intense ALCIDE et de la forte tempête tropicale BOUCHRA, le bassin sud-ouest de l'océan indien s'est mis en mode pause. Les conditions de grande échelle qui avaient permis cette activité dynamique se sont décalées vers le pacifique.

saison cyclonique 2018/2019

©CMRS de la Réunion

Cette situation a ainsi conduit à l'instauration de conditions défavorables à la cyclogenèse durant la dernière décade du mois de novembre. Mais le sommeil du bassin est léger et l'activité cyclonique a des chances de reprendre durant ce mois de décembre.

Kelvin, Rossby et MJO

L'oscillation de Madden-Julian (MJO) qui agit comme une sorte de dopant pour l'activité cyclonique a rapidement effectué son tour du monde. Elle est actuellement en phase 8, c'est-à-dire qu'elle débute sa traversée du continent africain.

Dans un premier temps, plusieurs ondulations proches équatoriales (Kelvin et Rossby), devraient permettre un renforcement de l'activité convective (orageuse) au sein de la zone de convergence intertropicale (ZCIT). Puis, la MJO est prévue entrer franchement en action à partir de la seconde décade de décembre.

propagation de la MJO

La MJO en phase 8 en date du 29/11/2018 ©BOM

Selon le centre des cyclones de la Réunion, ce contexte favoriserait la mise en place d'un flux de mousson trans-équatorial en provenance de la mer d'Arabie sur la partie occidentale du bassin. Cette mousson typique de l'été austral affecterait l'archipel des Comores ainsi que les Seychelles.

Un réveil de l'océan indien à partir de la mi-décembre?

Le risque de cyclogenèse est dans l'immédiat absent sur l'océan indien Sud-Ouest. En revanche, Météo France prévient que la prévision mensuelle du centre Européen (CEP), suggère un risque de cyclogenèse supérieure à la normale sur l'Ouest du bassin à partir de la mi-décembre.

Il semble donc y avoir une probabilité importante pour que la saison cyclonique 2018/2019 connaisse une nouvelle phase d'activité durant ce mois de décembre.

PR

Source : CMRS de la Réunion / Bureau Of Meteorology

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

prévision d'activité cyclonique

Ajouter un commentaire