BOUCHRA se ré-intensifie pour redevenir tempête tropicale

L'imagerie satellitaire de ce dimanche 18 novembre matin montre la résurrection de BOUCHRA qui a retrouvé le statut de tempête tropicale.

Trajectoire tempête BOUCHRA

Une belle bande incurvée

Il y a quelques jours, je vous annonçais que BOUCHRA n'avait peut-être pas dit son dernier mot. Ce dimanche matin, le système qui évolue loin de toute terre habitée, semble donner raison aux modèles de prévision qui lui accordaient encore une chance de résurrection.

La signature satellitaire de BOUCHRA s'est nettement améliorée ces dernières heures. L'imagerie micro-onde de 0104z montre une bande de convection intense s'enroulant autour du centre du phénomène. Cette configuration dite en bande incurvée est le signe d'une intensification en cours.

tempête tropicale BOUCHRA

©NRL

L'amélioration des conditions environnementales expliquent ce regain de forme constaté depuis hier et qui s'accélère depuis cette nuit. Le cisaillement qui était hostile au système ces derniers jours s'est relâché, alors que dans le même temps la divergence d'altitude est bonne.

Le stade de forte tempête tropicale envisagé

La fenêtre de ré-intensification de BOUCHRA apparaît cependant relativement courte. Dès ce lundi 19 novembre, les conditions environnementales se dégradent. Le cisaillement se renforce à l'approche d'un thalweg, qui instaure des vents de nord-ouest en altitude particulièrement néfastes au système.

De plus, le phénomène est prévu suivre une trajectoire de secteur ouest sud-ouest. Sur ce cap, BOUCHRA rencontrera rapidement des eaux beaucoup trop fraîches pour le maintenir en vie. Une dissipation rapide et cette fois-ci définitive est donc attendue en début de semaine prochaine.

Selon le CMRS de la Réunion, BOUCHRA pourrait atteindre de nouveau le stade de forte tempête tropicale. Cela n'est pas étonnant lorsque l'on voit la très bonne structure interne du système actuellement. En revanche, aucun danger pour les terres habitées.

Une pause après BOUCHRA?

Lorsque l'épisode BOUCHRA sera définitivement terminé, l'océan indien sud devrait retrouver son calme. L'oscillation de Madden-Julian (MJO) qui était à l'origine de ce début novembre dynamique s'éloigne vers l'est et pourrait booster l'activité cyclonique du côté pacifique.

Par conséquent, des conditions peu propices à la cyclogenèse s'installent sur l'océan indien. Pour s'en rendre compte, il suffit de voir l'état de la Zone de Convergence Inter-Tropicale (ZCIT) qui est quasiment dépourvue d'activité significative depuis quelques jours.

Cela ne signifie pas que toute formation cyclonique est exclue. Mais la probabilité d'en voir devient actuellement très faible jusqu'au retour de la MJO.

PR

Source : CMRS de la Réunion / NRL / EUMETSAT

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire