SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Mme RABETOKOTANY

Entretien avec Mme RABETOKOTANY

Lors du 21e comité des cyclones tropicaux de l'océan indien sud-ouest, nous avons eu la chance de rencontrer et échanger avec Mme RABETOKOTANY, la Directrice des opérations météorologiques de Météo Madagascar. Elle a gentiment accepté de répondre à un jeu de question-réponse, l'occasion pour nous de faire le point avec elle sur différent sujet. Ses réponses sont très intéressantes, notamment, sur ce qui pourrait attendre Madagascar lors de la saison 2015/2016 à venir.

Mme RABETOKOTANY

Mme RABETOKOTANY Directrice des Opérations Météorologiques à Météo Madagascar (image cyclone océan indien)

 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur ce comité des cyclones tropicaux de l'océan indien sud-ouest?

Ce comité se déroule en principe tous les 2 ans, même si cette fois il y a eu un retard de un an. Cette réunion nous permet de planifier toutes les opérations concernant les cyclones tropicaux. Nous travaillons avec l'OMM qui dispose d'Associations Régionales, en l'occurrence Madagascar fait partie de l'AR1. Dans cette Association Régionale, il y a la sous-région du sud-ouest de l'Océan Indien. Madagascar étant le pays le plus affecté par les cyclones dans cette région, il est important que nous soyons toujours présents à tous les comités. Je suis là, en tant que délégation de Madagascar pour cette 21e session.

Comment fonctionne la coopération entre Météo Madagascar et Météo France?

Nous travaillons en collaboration étroite et nous sommes entrain d'améliorer cette coopération avec un projet qui va être proposé de manière bilatéral avec l'association régionale au sein de la DROI. C'est pour cette raison, qu'il est important pour nous de participer à ces réunions pour exposer les besoins de Madagascar. Nous ne pouvons pas travailler seul en matière de cyclone, d'où l'opportunité de ces sessions.

Comment se passe le baptême des cyclones dans l'océan indien sud-ouest?

Nous avons la responsabilité de baptiser les systèmes dépressionnaires tropicaux lorsqu'ils atteignent le stade de Tempête Tropicale Modérée à l'Ouest de 55E et Maurice pour ceux évoluant à l'Est de 55E.

La saison 2014/2015 a été particulièrement difficile pour la Grande Île avec notamment les inondations

Il y a eu 3 perturbations dépressionnaires et chedza qui ont gravement affecté Madagascar. On ne peut pas dire que 2014/2015 a été une saison exceptionnelle en terme météorologique au niveau des pluies. Mais, c'est surtout notre pays qui n'est pas prêt et ne dispose pas d'infrastructure pouvant recevoir de tel phénomène de pluie qui dure. Dans la nuit du 26 Février 2015, il y a eu des précipitations violentes avec une intensité exceptionnelle. Les conséquences furent catastrophiques le lendemain.

Dans quel domaine Météo Madagascar peut-elle s'améliorer?

L'année dernière nous avons obtenu de la part du gouvernement des félicitations, car nous avons pu alerter la population en temps réel. Notre système de prévision s'est amélioré et avec l'appui de la Banque Mondiale, nous avons des outils qui permettent la diffusion automatique des alertes. Nous disposons également d'une plateforme appelée "comité restreint des intervenants face aux catastrophes", qui se réuni habituellement pendant la période de crise auprès du BNGRC (Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes). Nous les informons de la situation en temps réel. C'est ensuite à ce comité restreint de répondre aux urgences et secours à apporter à la population affectée.

Avez-vous déjà des prévisions pour la saison cyclonique 2015/2016 à Madagascar?

Une prévision saisonnière a été faite au niveau de la sous-région. En raison du phénomène EL NINO, il a été prévu pour cette saison, une accentuation de la sécheresse pour le sud de Madagascar. Pour la partie nord et centre, on craint des inondations qui pourraient être plus importantes que celles vécues lors de la dernière saison. 

Ce sont des prévisions pessimistes...

Oui, c'est en raison d'EL NINO, ce phénomène planétaire et cyclique qui devrait donc avoir des conséquences pour Madagascar.

Est-ce que Météo Madagascar a prévu des dispositions particulières par rapport à ces prévisions?

Une communication verbale a été envoyée auprès du gouvernement, c'est à eux de prendre des dispositions. Nous météorologues, sommes là pour informer, aviser et c'est à chacun par la suite de prendre ses responsabilités.

Est-ce que Madagascar dispose d'un radar?

Malheureusement non. Nous en avons discuté lors de ce comité. Madagascar a proposé l'installation d'un radar, car nous sommes la région la plus affectée par les cyclones. C'est dans notre intérêt à tous, de pouvoir étoffer notre réseau d'observation, afin d'affiner la prévisibilité spatio-temporelle.

 

PR

Si vous avez aimé notre publication n'hésitez pas à la partager 

 

Madagascar météo france

Ajouter un commentaire