Comparaison El Nino en Novembre 1997 et Juillet 2015

L'ocean indien et El Nino

L'hiver n'est pas tout à fait terminé dans l'hémisphère sud que déjà se pose la question de savoir que va donner la saison cyclonique 2015/2016. Les prévisions anticipent un épisode El Nino peut être plus important que celui de 1997/1998, au moment ou démarrera l'été dans l'océan indien sud.

Comparaison El Nino en Novembre 1997 et Juillet 2015

Etat de El Nino en Novembre 1997 (record) et Juillet 2015 (NOAA)

C'est quoi El Nino

Dial 5On entend beaucoup parler d'El Nino en ce moment, voilà en quelques mots simples et sans être trop technique de quoi il s'agit. Contrairement à ce que pourrait faire penser le nom, El Nino n'est pas un enfant, mais le nom donné à un phénomène climatique qui trouve sa source dans l'océan pacifique. El Nino se caractérise par une température de la surface de l'océan pacifique plus élevée qu'a l'habitude et à contrario, lorsque la température est en dessous de la normale, on parle de La Nina. Ces deux variations qui font parties du phénomène ENSO (El Nino Southern Oscillation) ont des répercussions sur le climat à l'échelle planétaire. Une des conséquences remarquable et visible d'El Nino, est le spectaculaire déferlement de Super Typhon dans l'océan Pacifique. Parmi les autres conséquences d'El Nino, il y a par exemple une importante sécheresse en Indonésie et en Australie et au contraire de fortes précipitations sur le continent Sud-Américain. 

 

Influence sur l'activité cyclonique dans l'océan indien

Saison cyclonique 1997/98 ocean indien sud-ouest

Trajectoire complète saison 1997/98 océan indien sud ouest lors du dernier grand épisode El Nino

Pendant un épisode El Nino, un vent d'ouest s'établit sur le pacifique sud, ce qui a tendance a repoussé les cyclones à proximité de la Polynésie. Pour l'océan indien sud, l'impacte d'El Nino ne semble pas aussi évident que pour le pacifique sud. Néanmoins, on s'achemine vers un épisode El Nino record, plus fort que celui de 1997/98. Qu'est-il donc arrivé lors de cette saison 1997/98 dans l'océan indien sud-ouest?

 

Une saison 1997/98 laborieuse à l'Ouest de 90E

Anacelle 11 Février 1998 10H38 UTCSi l'impacte d'El Nino sur l'activité cyclonique dans l'océan indien n'est pas clairement défini, voyons ce qui est arrivé lorsque ce cas de figure s'est présenté la dernière fois. La saison 1997/98 succède à la saison 1996/97 qui fut relativement active pour l'océan indien sud-ouest avec 14 systèmes dont 9 cyclones et avait la particularité d'avoir débuté en plein mois d'août, plus exactement le 18 août 1996 avec la Tempête Modérée 02S.

La saison 1997/98 a elle aussi commencé très tôt, dès le 18 Juillet 1997 avec la Tempête Modérée 01S. Et ce sera tout jusqu'au mois de Février 1998!! Pour faire simple cette saison fut particulièrement laborieuse. Après une succession de cyclogenèse avortée, celle débutée le 5 Février aboutira enfin pour donner le cyclone intense ANNACELLE (tient ça ressemble à ANNABELLE). Une cyclogenèse aussi tardive est un record. Par la suite, la saison se poursuivra avec toujours autant de difficulté puisqu'en tout seulement 7 systèmes ont été baptisés (sans compter la Tempête 01S du mois de juillet) dont 2 n'auraient pas du l'être puisque le stade de Tempête n'avait pas été atteint (CINDY, FIONA n'ont été que des Dépressions Tropicales). En résumé, la saison fut marquée par des conditions environnementales qui ont rendu difficile les cyclogenèses (dont peu ont abouti), empêchées les systèmes d'atteindre de fortes intensités. En plus de cela, les trajectoires ont été plutôt atypique. 

 

Une saison dans la norme sur l'ensemble de l'océan indien sud mais...

Si l'on regarde au niveau de l'océan indien sud global, c'est à dire des côtes Est de l'Afrique jusqu'à 135E, on est plutôt dans la moyenne avec 17 systèmes numérotés par le JTWC (pour rappel seul les systèmes ayant atteint au moins le stade de dépression tropicale sont numérotés). Si au niveau quantité le compte y est pour la saison 1997/98, au niveau intensité moyenne de la saison on est au dessous de la normale.

 

Que conclure...

Faire une généralité, c'est un pas que je me garde bien de franchir. Rien pour l'instant permet de dire El Nino égale saison peu active pour l'océan indien sud. C'est pour cette raison qu'il sera vraiment très intéressant de voir ce que donnera la saison 2015/16 qui sera sous le signe peut être d'un El Nino sans précédent.

 

PR

Si vous avez aimé notre article n'hésitez pas à le partager 

 

climat