SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

21e Comité des cyclones tropicaux de l'océan indien Sud-Ouest

21e comité des Cyclones Tropicaux de l’océan Indien Sud-Ouest

Du 28 Septembre au 2 octobre, se tient le 21e comité des cyclones tropicaux du sud-ouest de l'océan indien. Cette session qui a lieu tous les 2 ans, se déroule pour la première fois à la Réunion. Philippe CAROFF, chef du département cyclone à Météo France, nous en dit un peu plus sur ce comité.

Comité des cyclones tropicaux de l'océan indien Sud-Ouest

 

Cette réunion regroupe les responsables des services météorologiques des pays de la zone venus échanger sur la thématique cyclone. Le comité est composé des îles directement menacées par le risque cyclone (Comores, France, Maurice, Seychelles) et certains pays d'Afrique Australe plus ou moins directement ou indirectement concernés (Mozambique, Afrique du Sud, Botswana, Kenya, Lesotho, Malawi, Namibie, Swaziland, Tanzanie, Zimbabwe). Au cours de ces sessions, plusieurs sujets sont abordés. Les pays par exemple, échangent sur les événements météorologiques et cycloniques qui se sont déroulés depuis le dernier comité, ou, commentent sur les difficultés rencontrer en terme de prévision ou de gestion du risque. C'est également l'occasion de réactualiser le "Plan d'Opération". Il s'agit d'un document technique définissant les procédures d'échange des informations météorologiques au niveau régional, entre autre la procédure de baptême d'un système qui dans le bassin sud-ouest de l'océan indien est plus complexe que dans les autres bassins.

Présentation d'un logiciel de modélisation de surcote

Philippe CAROFF en démonstration

Philippe CAROFF et les représentants des services météorologiques des pays de la zone sud-ouest océan indien (image Météo France)

Au cours de ce comité, la question de prévision des marées de tempête a été abordée. Le CMRS de la Réunion qui a beaucoup travaillé sur ce domaine, a présenté à leur collègue un atlas climatique de surcote pour toutes les régions côtières des pays de la zone. Un puissant logiciel, permettant de simuler la hauteur maximale d'élévation de la mer associée à une marée de tempête, leur a été remis. Philippe CAROFF rappelle "que se sont les marées de Tempête qui sont les plus dévastateurs et les plus meurtriers dans un cyclone" et de préciser que "suite au drame de Birmanie (océan indien nord) en 2008, ou le cyclone Nargis provoqua officiellement 130.000 morts (officieusement beaucoup plus) en raison d'une gigantesque marée de tempête, l'OMM recommanda fortement à tous les CMRS, d'intégrer dans leurs bulletins, des prévisions de surcote cyclonique". C'est lors du cyclone GIOVANNA qui avait frappé la côte Est de Madagascar en Février 2012, que fut pour la première fois intégrer un bulletin de surcote par le CMRS de la Réunion. Selon Philippe CAROFF "la mise en place de cette atlas de surcote, permettra au pays de la zone de faire en amont un travail de "Risk Mapping", c'est à dire, déterminer les zones les plus à risque face au phénomène de marée de tempête".

Etablissement de la liste des noms des cyclones jusqu'à la saison 2018/2019

Le représentant de l'OMM et le directeur de Météo France

Mr Xu TANG représentant de l'OMM et Mr David GOUTX Directeur de Météo France (image Météo France)

C'est au cours de ces sessions que sont définis la liste des noms pour les saisons cycloniques. Cette liste, est composée de noms issus de chacun des pays membres du comité. Si l'établissement de la liste ne pose pas de difficulté particulière, le comité veille tout de même à ce que les noms choisis n'aient pas de connotation pouvant mettre mal à l'aise un des pays de la zone. Lors de ce 21e comité, les noms ont été choisis jusqu'à la saison cyclonique 2018/2019. Ces listes seront bientôt diffusées par Météo France.

PR

Source Météo France

météo france bassin sud ouest

Ajouter un commentaire