MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

 

Meteo france 1

Météo France au coeur de la surveillance cyclonique mondiale

D'ici quelques jours, Météo France devrait publier ses prévisions pour la saison cyclonique 2016/17 du bassin sud-ouest de l'océan indien. En tant que Centre Météorologique Régional Spécialisé Cyclone Tropicaux (CMRS), ses prévisions sont toujours attendues et scrutées avec beaucoup d'attention par les médias et la population. Qu'est ce qu'un CMRS, quel est son rôle et comment Météo France est devenu un centre météorologique régional spécialisé?

C'est quoi un CMRS?

En 1972, le cyclone BOLHA provoqua au Bangladesh une des pires catastrophes de l'histoire moderne. Suite à ce dramatique événement, une prise de conscience s'opère sur la nécessité de se doter d'un système pour réduire les risques néfastes des cyclones tropicaux sur les populations. En réponse, l'Organisation Mondiale de la Météorologie met en place le projet "Cyclone Tropical" qui deviendra en 1980, le "Programme des cyclones Tropicaux (PCT)". Dans le cadre de ce programme, des centres d'expertise spécialisés chargés du suivi et l'établissement des prévisions pour les perturbations tropicales est créé. Appelé CMRS, ces centres assurent la veille cyclonique mondiale. Il en existe 6 à travers le monde, un dans chaque bassin cyclonique (Miami pour l'Atlantique Nord et le Pacifique Est, Honolulu pour le Pacifique Central, Tokyo pour le Pacifique Ouest, Fidji pour le Pacifique Sud, New Delhi pour l'océan indien Nord et La Réunion pour l'océan indien sud-ouest). Leurs missions, suivre tous les systèmes dépressionnaires tropicaux de leurs cyclogenèses à leurs dissipations et fournir aux services météorologiques nationaux, des prévisions de trajectoire, d'intensité et d'évolution de structure. Des Centres d'Avertissements de Cyclone Tropicaux (TCWC) complètent ce dispositif, pour le suivi et l'établissement de prévisions sur des secteurs plus restreints.

Tout un périple

En 1986, un expert Australien de l'OMM est missionné pour aider à l'élaboration du projet de création d'un centre régional pour le bassin sud-ouest de l'océan indien. Un an plus tard, le comité des cyclones tropicaux qui se tenait à Madagascar, recommandait l'installation d'un CMRS à la Réunion, assisté des centres sous-régionaux de Maurice et Madagascar. En 1988, la France s'engage à remplir les 25 conditions nécessaires à l'établissement d'un CMRS à la Réunion, alors que la commission de l'océan indien (COI) se disait favorable à l'installation de ce centre régional dans la zone. En 1990, l'instance régionale de l'OMM pour la zone Afrique (AR I), propose officiellement que la Réunion soit désignée pour recevoir le CMRS, à condition qu'elle fasse la démonstration de ses capacités devant la Commission des Systèmes de Base de l'OMM (CSB). En juillet 1992, un groupe d'expert juge que la Réunion est apte à recevoir le CMRS. C'est finalement en juin 1993, au cours de la 45e session du comité exécutif de l'OMM que la Réunion est officiellement désigné CMRS, ayant pour responsabilité le bassin sud-ouest de l'océan indien.

Une grande responsabilité pour Météo France

La zone de responsabilité de Météo France s'étend de l'Afrique (30E) jusqu'au méridien 90E et de l'Equateur jusqu'à 40° de lattitude sud. Le CMRS de la Réunion a donc pour mission d'assurer la veille cyclonique dans cette vaste zone. Elle doit fournir au 15 pays membres du Comité des Cyclones Tropicaux du sud-ouest de l'Océan Indien, analyses et prévisions concernant tous les systèmes dépressionnaires tropicaux ou subtropicaux, évoluant dans sa zone de responsabilité. Le CMRS de la Réunion a également été désignée par l'OACI (Organisation de l'Aviation Civile Internationale) Centre d'Avis Consultatif pour les Cyclones Tropicaux dans la Région AFI. Enfin, dans le cadre du Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer (SMDSM), elle est missionnée pour produire des avis spéciaux concernant les cyclones tropicaux pour de larges portions des zones SMDSM du Sud-Ouest de l'océan Indien. Le centre des cyclones tropicaux de la Réunion est un pôle de recherche et développement. En collaboration avec l'Université de la Réunion par le biais du Lacy (Laboratoire de l'Atmosphère et des cyclones), Météo France met au point de nouveaux modèles de prévisions numériques adaptés au cyclones. Elle a également un rôle de formation et organise régulièrement des séminaires, des stages, des ateliers ou des cours à l'intention des météorologues des pays de la zones.

PR

Source : Meteo France / OMM

météo france

Ajouter un commentaire