Emnati batsira madagascar

La saison cyclonique 2021/22 du Sud-Ouest océan indien rattrape brutalement son retard

Le 25/02/2022 à 09:13 1

Dans Le coin expert

Avec 6 systèmes observés en 1 mois, la saison cyclonique 2021/2022 du Sud-Ouest rattrape de manière spectaculaire son retard. Le démarrage tardive effectué à la fin du mois de Janvier est déjà oublié.

Une saison des extrêmes !

Décidément, cette saison cyclonique 2021/2022 est un condensé d'extrême. Tout d'abord un retard extrême puisqu'il aura fallu attendre le 24 Janvier 2022 pour observer la première tempête tropicale de la saison. C'est l'un des démarrages les plus tardifs de l'histoire du bassin Sud-Ouest de l'océan indien depuis le début de l'ère satellitaire (1967).

Ensuite, il faut dire que l'activité qui s'en est suivie aura été extrêmement soutenue. Pas moins de 6 phénomènes baptisés ont évolué sur le bassin de la tempête ANA (fin Janvier) à Fezile au cours de ce mois de Février. Sur ces 6 systèmes, on dénombre 4 tempêtes tropicales et 2 cyclones intenses.

Il faut remonter à la fameuse saison 1993/1994 pour retrouver une telle boulimie d'activité sur 1 moins selon Météo-France. Entre le 10 Janvier et 10 Février 1994 Daisy, Edmea, Farah, Geralda et enfin Hollanda ont sillonné le bassin. Sauf que le niveau d'intensité aura été plus grand en 1994. Sur ces 6 phénomènes on compte 4 cyclones (dont un très intense pour Geralda) et une forte tempête.

Enfin, extrême en termes d'impact pour les terres habitées. D'une part pour les Mascareignes qui ont vu les cyclones intenses Batsirai et Emnati circuler au Nord de Maurice et La Réunion. Les îles sœurs se sont retrouvées en alerte cyclonique maximale en l'espace de quelques jours, ce qui est un fait rare voire inédit. Mais surtout, Madagascar a vu 4 systèmes sur 6 atterrir sur sa côte Est dont les cyclones Batsirai et Emnati.

Cette succession de menace pour les zones habitées s'explique par une forte propension de trajectoire de type zonale (Est>Ouest). La vigueur de la dorsale subtropicale au Sud a agit comme une barrière, empêchant les systèmes de s'évacuer rapidement vers le Sud ou le Sud-Ouest et donc de circuler non loin des Mascareignes avant d'atterrir sur la Grande Île.

Quel retournement de situation !

Un nouveau système devrait rentrer dans la zone de responsabilité du CMRS de La Réunion au cours de ce weekend. Avec une probabilité élevée que celui-ci devienne une tempête tropicale, cela portera très probablement le nombre de phénomène pour cette saison à 7 ces prochains jours.

Je précise que ce phénomène aura une évolution similaire à Fezile en termes de trajectoire. Contrairement à ce que j'ai pu lire sur les réseaux sociaux, un plongeon loin à l'Est des terres habitées sera son destin. Je vous invite d'ailleurs à visionner mon point vidéo (ci-dessus) dans lequel je mets les points sur les "i" concernant ce système.

Il est à noter que la saison cyclonique est loin d'être achevée. Théoriquement, elle s'étend jusqu'au mois d'Avril (voire plus parfois) et le mois de Mars est généralement un mois actif faisant pleinement partie du cœur de saison. On peut donc encore s'attendre à voir quelques phénomènes d'ici la fin de saison.

Si l'idée d'une saison normale en termes de nombre de système pouvait être qualifiée d'utopique au mois de Janvier, cette perspective ne semble plus aussi farfelue que cela à ce stade. Il suffirait d'observer 2 ou 3 systèmes supplémentaires pour que la moyenne climatologique (environ 10 systèmes par saison) soit atteinte. Quel retournement de situation !

PR

Profitez de contenus exclusifs sans publicités et de mes analyses perso. Vous aurez également la possibilité d'échanger en direct avec moi par chat et par streams en cas d'actualité cyclonique chaude. Soutenez CycloneOI, contribuez à m'aider de faire vivre cette passion.

Become a Patron!

bassin sud ouest à la une

Commentaires

  • Mia

    1 Mia Le 25/02/2022

    Patrick, je suis on ne plus d'accord !

Ajouter un commentaire

Anti-spam