Saison cyclonique 2021 2023

En 1 mois et demi on a vu autant de systèmes que sur une saison entière

Le 14/03/2022 à 09:56 2

Dans Le coin expert

Le bassin Sud-Ouest de l'océan indien vient de vivre en quelques semaines une activité cyclonique exceptionnelle. En effet, en l'espace de 1 mois et demi il a été observé autant de systèmes que durant toute une saison.

1 mois et demi d'une activité exceptionnelle

Cette saison cyclonique 2021/2022 du Sud-Ouest de l'océan indien restera dans les annales à plus d'un titre. Après un démarrage figurant parmi les plus tardifs de l'histoire du bassin depuis le début de l'ère satellitaire (1967), cette saison restera comme celle ayant eu un niveau d'activité exceptionnel sur 1 mois et demi.

Lorsque la tempête tropicale ANA fut baptisée à la fin Janvier, nul ne savait que nous entrions dans une phase d'activité qui ne s'arrêtera qu'au mois de Mars. De la fin Janvier à début Mars, pas moins de 9 systèmes ont évolué sur le bassin. 9, c'est généralement le nombre de phénomène que l'on observe sur toute une saison, c'est-à-dire sur une période d'environ 6 mois selon Météo-France océan indien.

trajectoire cyclone saison 2021/2022L'indice ACE (Énergie Cyclonique Cumulée) permet de se rendre compte de cet état de fait. À la fin du mois de Janvier, celui-ci était à "0" en raison d'une activité totalement vierge. À cet instant, il semblait inéluctable que l'ACE 2021/2022 s'acheminait vers l'un des plus bas de l'histoire du bassin. Mais dès la formation de la tempête ANA, changement radical de situation avec un enchainement de système à faire pâlir de jalousie les bassins les plus actifs du monde.

Grâce aux apports des cyclones Batsirai et Emnati et de l'ensemble de l'activité observé sur 1 mois et demi, l'ACE bondit pour s'établir désormais dans la moyenne saisonnière. Quel rattrapage!!

Une saison cyclonique meurtrière

L'autre particularité de cette activité, c'est sa propension à s'être déroulée à proximité des terres habitées. Les Mascareignes, mais surtout Madagascar et le Mozambique ont été impactés.

Gombe mozambiqueCette saison fut meurtrière pour Madagascar qui a subi 5 impacts directs (plus que lors de la fameuse saison 1993/1994) et où on déplore plus de 200 victimes. Meurtrière aussi pour l'Afrique Australe puisque le système ANA a tué 38 personnes au Mozambique, 46 au Malawi et le système DUMAKO a fait 14 victimes au Mozambique.

Enfin, selon l'Institut mozambicain de Gestion et Réduction des Risques et Désastres (INGD), le cyclone intense GOMBE qui a frappé récemment le Mozambique a causé la mort de 12 personnes selon le dernier bilan publié Dimanche.

Se méfier de l'eau qui dort...

Cette saison cyclonique 2021/2022 aura donc eu un côté fourbe. Après toute une première partie totalement amorphe avec le risque que la population se démobilise, le cœur de saison aura connu un réveil aussi intense que brutal. Cela me ramène à l'article que j'avais publié le 5 Janvier 2022 dont le titre était "Saisons cycloniques tardives, se méfier de l'eau qui dort". Je pense qu'on a bien fait de se méfier...

PR

Liens utiles : Tendance pour les 4 prochaines semaines (période du 14/03 au 10/04/2022) - Météo-France

bassin sud ouest à la une

Commentaires

  • Mia

    1 Mia Le 01/04/2022

    "Dame Nature" a voulu nous montrer, une fois de plus, en cette saison 2021-2022, c'est Elle qui Est TOUJOURS "aux manettes" !
    Oui "se méfier de l'eau qui dort ! " Je partage cette expression !
    Je réitère un vieux commentaire que j'ai déjà posté à propos d'un autre article sur ce site : la période cyclonique n'est pas terminée. Rappelons-nous Avril 2018 avec Fakir, la saison venait de se terminer au 15 du mois ! Fakir naquit non-loin de l'Ouest-Nord-Ouest de Madagascar le 24 Avril 2018, elle s'est rapidement formée et dirigée vers La Réunion, je n'ose dire Les Mascareignes ! Le 26 Avril 2018 A été un carnage ! Un jeune couple d'amis en commun, de l’Étang-Salé a été ensevelie par la montée des eaux boueuses. Et pourtant cela faisait une semaine que la saison 2017-2018 été achevée, restons vigilant et ne nous démobilisons pas. Je connais toute une génération qui n'a jamais subit, vécue un Cyclone traversant La Réunion de part en part ! Beaucoup trop d'entre-eux, même s'il ne s'agit que d'une seule personne, disent : "le temps lé calm, na poin cyclone la, le Préfet la trompé !" Et cela en pleine ALERTE ROUGE. Restons VIGILANT ! Pour ma part, je scrute le ciel !
  • Mia

    2 Mia Le 14/03/2022

    Bien évidemment la saison cyclonique 2021-2022, n'est sans commune mesure à celle du passé.
    Nous le savons bien aucune d'entre elles ne se ressemblent même si parfois des similitudes se retrouvent quelques décennies plus tard.
    En effet cette période cyclonique toujours actuelle nous a donné de vivre quelques surprises et pas des moindres !
    Est-ce à dire pour autant que le pic d'Intensité a été atteint ?!
    Un mois et demi pour "rattraper" un retard initial de toute une phase cyclonique qui s'étend de Novembre à Avril ! Du jamais vu ! Ne "jamais dire jamais !" Dame ou plutôt Mère NATURE nous commande à tous ! Plus que jamais nous devons apprendre à lire les signes qu'Elle nous envoie et donne de vivre et parfois de subir.
    Humblement, c'est à nous de nous soumettre devant celle qui nous dépasse ! Elle aura toujours le dernier mot et c'est tant mieux, c'est cela l'ordre de l'humanité.

Ajouter un commentaire

Anti-spam