Article coi 6

Persistance d'une anomalie sèche marquée sur le Sud-ouest océan indien

Le 20/10/2022 à 16:32 2

Dans Infos Météo & Climat

Une grande partie du Sud-ouest océan indien serait concernée par la persistance de conditions plus sèches que la normale en fin d’année 2022 et début d’année 2023. C’est dans ce contexte que les contours du changement climatique à horizon 2100 ont été publiés par Météo-France océan indien. Les perspectives climatiques futures sont plutôt pessimistes.

Conditions plus sèches que la normale

Le centre de prévision européen a mis à jour ces tendances en termes de précipitations pour le trimestre Novembre Décembre Janvier. Il en ressort la persistance d’une anomalie sèche (moins de pluie que la normale) sur une grande partie du bassin Sud-ouest océan indien.

Sec au Nord humide au Sud

Le signal est marqué pour la Tanzanie, le nord du Mozambique, du Malawi, de la Zambie, sur le Nord du Canal du Mozambique, la pointe Nord de Madagascar et pour les Seychelles.

En revanche, une anomalie positive (plus de pluie que la normale) très marquée concerne l’Afrique du Sud et le Sud du Mozambique. Le signal s’étend également jusqu’au Sud de Madagascar, mais avec une anomalie humide moindre.

Anomalie de précipitation

Ces prévisions confirment le scénario envisagé le mois dernier par le SWIOCOF-11. Les experts climatiques de la zone, qui se réunissent tous les ans au mois de septembre, ont annoncé un fin d’année plus sèche que la normale et du retard à l’allumage de la saison des pluies sur une majeure partie du Sud-ouest océan indien. 

Quel serait l'impact du changement climatique pour la Réunion ?

Les perspectives à horizon 2100 ne sont pas des plus réjouissantes pour La Réunion. Selon les résultats du projet BRIO (Building Resilience in the Indian Ocean), animé par Météo-France océan indien, le scénario retenu est une augmentation des températures (+2° scénario moyen, +4° scénario pessimiste), une alternance de sécheresses plus longues et plus fortes, avec des épisodes pluvieux plus intenses. 

Le nombre de jours de pluies intenses en saison chaude serait en hausse. Toutefois, une baisse des précipitations est suggérée durant le second semestre de l’année, avec des démarrages plus tardifs de la saison des pluies. 

 

Quel serait l'impact du changement climatique sur les cyclones du Sud-ouest océan indien ?

Le projet BRIO s'est également penché sur le futur de l’activité cyclonique pour le Sud-ouest océan indien. Il en ressort une légère diminution du nombre de systèmes. Cependant, la proportion de cyclone intense serait plus grande. De plus, une hausse de l’activité pluvieuse associée aux cyclones est également envisagée. 

D’autre part, la migration de la bande d’intensité maximale potentielle des cyclones vers le Sud se confirme. Ainsi, cette zone serait potentiellement plus proche des Mascareignes à l’avenir.

Enfin, la combinaison cyclone plus intense et montée du niveau de l’océan en lien avec le réchauffement climatique, renforcerait l’impact du phénomène d’érosion et de submersion marine. 

En résumé, on ne peut pas dire que les perspectives à horizon 2100 telles qu'elles sont présentées par les résultats du projet BRIO soient optimistes.

PR

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE PAR MAIL

service alerte par mail

Comment ça marche ?

  1. Vous êtes prévenus en cas de risque de formation cyclonique
  2. Vous êtes régulièrement informés en cas de menace pour les terres habitées
  3. Partage d'une selection d'article ou infos du blog à ne pas manquer
  4. Un service entièrement gratuit

Ce service concerne uniquement le bassin Sud-ouest océan indien et vous avez la possibilité de vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents sur chaque mail.

à la une dans la zone

Commentaires

  • Mia

    1 Mia Le 23/10/2022

    Jusqu'à quand pour La Réunion exactement ? Et précisément pour la zone Ouest Sud Ouest jusque St Pierre Litto ? Merci !
    patrabeson

    patrabeson Le 24/10/2022

    Ces tendances sont plutôt à l'échelle régionale plutôt que locale. Globalement, ce sont des conditions plus sèches que la normale pour La Réunion avec toujours un scénario de retard pour le démarrage de la saison des pluies 2022/2023.

Ajouter un commentaire

Anti-spam