Illustration cycloneoi article 12

Des difficultés de ressource en eau à venir dans le Sud-ouest océan indien

Le 24/09/2022 à 09:40 0

Dans Infos Météo & Climat

Le bassin sud-ouest de l'océan indien entre dans la période d'intersaison habituellement la plus sèche de l'année. Problème, elle s'annonce plus sèche que la normale selon les experts du SWIOCOF qui se sont réunis aux Seychelles du 19 au 22 septembre, avec un risque réel de sécheresse pour les pays du Sud-ouest océan indien.

11e SWIOCOF

Tous les ans au mois de septembre, les experts des différents pays et États insulaires membres de la commission de l’océan indien se réunissent aux Seychelles dans le cadre du SWIOCOF (forum de prévision saisonnière du Sud-Ouest de l'océan Indien).

L’objectif de ce forum est d'établir un consensus sur l'évolution climatique des trimestres à venir. De ce 11e SWIOCOF, il en ressort que les mois à venir devraient être plus secs que la normale. 

Plusieurs régions du bassin vont connaître des difficultés de ressource en eau

Le contexte climatique à l’échelle globale est marqué par un La Nina en cours dans le pacifique. Cette situation est généralement associée à des conditions plus sèches que la normale dans le Sud-ouest océan indien.  

Egbert Quatre du service météorologique seychellois, annonce moins de pluie que d'habitude sur la période octobre à novembre y compris de novembre à janvier, selon le média Seychelles News Agency.

Autrement dit, la période la plus sèche de l’année s’annonce encore plus sèche que d'habitude. D’autre part, la saison des pluies 2022/2023 connaîtrait du retard à l’allumage.

Ces perspectives climatiques font planer le spectre de la sécheresse. Laurent Labbe de Météo France, déclare dans Seychelles News Agency que certaines régions du bassin connaîtront des difficultés en termes de ressources en eau et d'irrigation à des fins agricoles. 

Toujours selon Laurent Labbe, les Seychelles, la Tanzanie, le nord du Mozambique et Madagascar seront les plus impactées par cette baisse des précipitations. 

Pourquoi des tendances saisonnières aussi défavorables en termes de précipitations?

La combinaison de deux phénomènes contribue à ces conditions plus sèches de l’atmosphère dans le bassin. En plus d’un épisode La Nina en cours dans le pacifique, la température plus froide que la normale de la surface de l’océan indien Sud-ouest est observée. 

Ce phénomène qui est appelé dipôle océan indien, est en phase négative. Il est probablement en train d’atteindre son pic actuellement. Il est à noter que l’ampleur de cette anomalie négative serait comparable à l’épisode de 2016.

Ce contexte a pour effet de décaler l'activité pluvio-orageuse sur la partie Sud-est de l'océan indien. A contrario, elle diminue l'activité sur la partie Sud-ouest. Il faudra probablement attendre l'entrée dans le cœur de la saison des pluies pour un retour à la normale.

Situation déjà préoccupante à Maurice et Rodrigues

L’évolution de la situation des prochains mois en termes de ressource en eau sera donc à suivre de très près. Déjà, les inquiétudes sont grandes à Maurice après un mois d’août déficitaire en précipitation selon un météorologue de la station de Vacoas, interrogé par L’express de Maurice.   

Toujours selon ce même média, la situation est qualifiée de chaotique du côté de Rodrigues. Les ressources en eau seraient quasiment à sec, alors que plusieurs stations de dessalement ne fonctionnent pas.   

PR

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE PAR MAIL

service alerte par mail

Comment ça marche ?

  1. Vous êtes prévenus en cas de risque de formation cyclonique
  2. Vous êtes régulièrement informés en cas de menace pour les terres habitées
  3. Partage d'une selection d'article ou infos du blog à ne pas manquer
  4. Un service entièrement gratuit

Ce service concerne uniquement le bassin Sud-ouest océan indien et vous avez la possibilité de vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents sur chaque mail.

à la une bassin sud ouest dans la zone

Ajouter un commentaire

Anti-spam