Img illustration coi 3

Une pause jusqu'à quand ?

Le 01/01/2023 à 15:24 1

Dans Infos Cyclone

La saison cyclonique 2022/2023 du bassin sud-ouest de l’océan indien est partie pour faire une sieste, qui pourrait durer une partie du mois de janvier. Mais alors, à quand une réactivation du bassin ? Faisons le point ensemble.

Coup de pompe après Darian

Avec la fin de Darian, le bassin Sud-ouest de l’océan indien retrouve une période d’accalmie qui pourrait durer une bonne partie du mois de janvier. Selon les différents modèles qui proposent des simulations à longue échéance, les conditions environnementales s’annoncent défavorables à la cyclogenèse au moins jusqu’à la mi-janvier.

Pourquoi ce coup de pompe

L’oscillation de Madden Julian (MJO) qui est un des principaux moteurs modulant l’activité à l'échelle intrasaisonnier,  poursuit sa route sur le pacifique. Selon les produits de la NOAA, une anomalie positive de potentiel de vitesse à 200 hPa s’est installée (voir image ci-après), signe d’une MJO en phase sèche sur l’océan indien.

Mjo ocean indienSimulation filtrage potentiel de vitesse à 200 hPa qui permet d'identifer une MJO en phase humdie (potentiel de vitesse négatif couleur verte) ou sèche (potentiel de vitesse positif couleur orangée) - NOAA

Ce contexte est connu pour être défavorable à la cyclogenèse. Il est à noter que cette situation pourrait perdurer une bonne partie du mois de janvier. Cela suggère donc une activité cyclonique qui devrait être en berne au moins jusqu’à la mi-janvier.

À plus longue échéance, une anomalie cette fois-ci négative de potentiel de vitesse à 200 hPa se dessine pour la dernière décade de janvier. Cette signature est le signe du retour d’une MJO humide sur l’océan indien à cette échéance.

À quand un possible réveil du bassin ?

Peut-on alors s’attendre à une réactivation du bassin dès lors que la MJO fera son retour. C’est possible même si l’oscillation seule ne fait pas tout. Tout dépendra des autres facteurs environnementaux à ce moment-là.

Anomalie prec ocean indien via cfs

Anomalie humide positive (couleur verte) sur la partie occidentale du Sud-ouest océan indien simulée par le modèle CFS à échéance +15 / +21 jours - Tropical Tidbits

D’ores et déjà, le modèle climatique américain CFS, suggère le retour de conditions un peu plus humides sur la partie occidentale du bassin Sud-ouest de l’océan indien après la mi-janvier (voir ci-dessus). Cela pourrait être une réponse au possible retour d’une MJO humide. En revanche, étant donné l'échéance lointaine, ce scénario est bien entendu à prendre avec du recul.

Une pause c’est généralement temporaire

Ainsi, dans l’immédiat et sauf surprise, Darian ne devrait pas avoir de successeur avant plusieurs jours. À l'image de la première partie de cette saison cyclonique 2022/2023, c'est un début d’année qui continue d’être en douceur pour les terres habitées du Sud-ouest océan indien cyclonique-ment parlant.

LIRE PLUS : Le kit idéal pour faire face en cas de crise cyclonique majeur

Toutefois, malgré le calme apparent, les habitants du bassin sont invités à continuer de s'informer régulièrement de l’évolution de la situation. Plus nous nous enfonçons dans le cœur de saison, plus le risque que l’activité se rapproche des terres habitées s'accroît. Alors, restons vigilant, car nous ne sommes qu'en janvier et la saison est loin d'être achevée.

PR

 

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE PAR MAIL

service alerte par mail

Comment ça marche ?

  1. Vous êtes prévenus en cas de risque de formation cyclonique
  2. Vous êtes régulièrement informés en cas de menace pour les terres habitées
  3. Partage d'une selection d'article ou infos du blog à ne pas manquer
  4. Un service entièrement gratuit

Ce service concerne uniquement le bassin Sud-ouest océan indien et vous avez la possibilité de vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents sur chaque mail.

à la une bassin sud ouest saison 2022/2023

Commentaires

  • Mia

    1 Mia Le 16/01/2023

    La pause est terminée. ZCIT s'est réactivée !

Ajouter un commentaire

Anti-spam