Un groupe de chasseurs d'orages made in Réunion

20 Janvier 2020 : Un groupe dédié aux chasseurs d'orages à la Réunion vient de voir le jour. Passionnés par la photographie et les phénomènes naturels, des réunionnais ont décidé de s'unir pour une chasse qui ne manquera pas d'être électrique.

À la chasse aux orages

Après les chasseurs de cyclones, voici les chasseurs d'orages made in Réunion ! Des amateurs de la photographie, se sont réunis afin de partager leur fascination pour les orages et les éclairs. Ce groupe compte aujourd'hui 5 membres qui ont cette particularité d'être passionné aussi bien par la photographie que par les phénomènes météorologiques ou naturels qui affectent la Réunion.

Orage la reunion loic abadie

- Loïc Abadie -

Nicolas Bénard, un amateur de photographie qui a sa propre page Facebook, est à l'origine de cette aventure. Jusqu'à présent, il pratiquait cette drôle de chasse seul. Puis, lui vient l'idée de créer une petite communauté pour échanger sur les techniques, sur les spots, et surtout avoir un réseau de "guetteur" qui tiendrait informé en temps réel de la situation à travers l'île. Dans un premier temps, il échange avec Stephane Bidois, et Bryce Berthaud avant d'être rejoint par Loïc Abadie et Mickael Hoareau qui font partis des administrateurs de la page Facebook Actus Météo 974.

 

Être au bon endroit au bon moment

Anticiper et détecter les orages est donc fondamental pour cette activité. Dans cette optique, les chasseurs d'orages consultent régulièrement des applications comme Windy, des sites comme Weather.us ou les images du radar de Météo-France. Après la détection, faut-il encore avoir un certain savoir-faire, pour capturer la foudre et cela dans des conditions pas toujours idéales en termes de luminosité. Comme expliqué par Nicolas Bénard, souvent ce sont 200 images pour un cliché potable. Enfin, il faut s'armer de patience, et surtout être au bon endroit au bon moment.

Orage la reunion nicolas benard

- Nicolas Bénard -

Si vous avez la passion, la patience et la technique, il faut aussi que l'activité soit au rendez-vous. Mais ça, c'est mère nature qui choisie. Si la saison des orages 2017/2018 fut un grand crue, avec une activité électrique soutenue et notamment un mois de Février 2018 exceptionnel, la saison 2018/2019 fut à contrario en demi-teinte. Espérons pour eux que cette saison soit plus prolifique en orage. Concernant les spots, tout dépend de la position de la cellule orageuse. Vous pouvez très bien faire de superbes photos depuis n'importe quel endroit de l'île ou même depuis votre terrasse, selon Nicolas Bénard.

Relativiser sa puissance sur ce monde

Le groupe est nouveau et une réflexion est en cours sur l'opportunité de traduire cela avec la création d'une association. D'ailleurs, les membres ont des idées plein la tête. Parmi les projets, le groupe souhaiterait réaliser une exposition bientôt, et pourquoi pas faire des chasses en dehors de l'île et notamment à Madagascar qui est la terre d'orage par excellence dans l'océan indien Sud-Ouest.

Dans tous les cas, ni voyez derrière cette passion rien de mal saint, fou ou déplacé. Parfois, les passionnés de phénomènes naturels sont mal compris. Or, comme l'explique très bien Nicolas Bénard, cette attirance pour les manifestations de la nature sont l'occasion pour l'homme de se remettre en question et de relativiser sa puissance sur ce monde. 

PR

Pour contacter le Groupe

Courriel : leschasseursdorages.lareunion@gmail.com

Tél : 0692 60 13 40

Facebook : @leschasseursdorageslareunion

Instagram : @les_chasseurs_d_orages_reunion

Le coin expert

Ajouter un commentaire