VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Pourquoi le vent est-il si fort durant l'hiver austral ?

Cette semaine est marquée par un renforcement significatif de l'Alizé dans l'océan indien Sud-Ouest. Mais pourquoi le vent est-il si fort durant cette période d'hiver austral ? 

Forte rafale ocean indien sud-ouest

La cellule de Hadley

Le bassin Sud-Ouest de l'océan indien se trouve dans un contexte typiquement hivernal. Depuis plusieurs jours, un vent relativement véloce et frais, voire parfois humide, balaie le bassin de Madagascar aux îles de l'archipel des Mascareignes. Ce flux régulier qui souffle en direction moyenne du Sud-Est dans l'hémisphère Sud est appelé vent d'Alizé.

A LIRE : Retour en force des alizés de Madagascar à l'archipel des Mascareignes

Celui-ci est généralement discret durant la saison chaude et humide (grosso modo de Novembre à Avril). En revanche, il souffle à plein régime pendant l'hiver austral. Comme l'explique Météo-France, la différence de pression entre les hautes pressions subtropicales (au Sud) et les basses pressions des régions équatoriales (au Nord) génère ces Alizés.

Cellule de hadley

Fig.1 ©Météo France Océan Indien

L'anticyclone des Mascareignes, nom donné en référence à l'archipel dont il est le plus proche selon Météo France, est en quelque sorte le point de départ de cet Alizé. La formation de cette cellule anticyclonique est favorisée par la branche descendante de la cellule de Hadley (cf Fig.1). Ce nom vient du savant anglais George Hadley qui a proposé ce modèle de circulation atmosphérique au cours du 18e siècle.

Cette cellule est une circulation méridienne de grande échelle entre les régions équatoriales et polaires. L'air soulevé en haute altitude par les cellules convectives équatoriales est transporté vers les régions tempérées, où il redescend provoquant une hausse de la pression atmosphérique et par conséquent la formation des anticyclones.

La différence de pression influe sur la vitesse de l'Alizé

Ainsi, le vent circule autour de l'anticyclone tout en s'y écartant. Le sens de rotation est différent d'un hémisphère à l'autre en raison de la force de Coriolis. Dans l'hémisphère Nord il circulera dans le sens horaire et inversement dans l'hémisphère Sud. Plus la différence de pression sera importante entre la zone de haute pression subtropicale et la zone de basse pression équatoriale, plus le gradient sera resserré et plus la vitesse de l'Alizé sera rapide.

Anticyclone des Mascareignes en hiver austral

©Météo France Océan Indien

Durant l'hiver Austral, l'anticyclone des Mascareignes se renforce avec une pression atmosphérique plus grande. De fait, le gradient de pression se ressert et l'Alizé s'accélère. C'est la situation en cours dans l'océan indien Sud actuellement. Une puissante cellule anticyclonique avec une pression centrale élevée (sup. à 1030 hPa) transite au Sud du bassin depuis le début de cette semaine. L'Alizé s'est donc renforcé et des rafales dépassant les 80 km/h ont balayé les Mascareignes et certains secteurs de Madagascar.

Un nouvel anticyclone attendu la semaine prochaine

L'anticyclonique générateur de ce vent fort se décale progressivement vers l'Est permettant au vent de légèrement s'atténuer. Toutefois, ce sont des conditions venteuses qui se maintiennent sur les Mascareignes et sur la pointe Nord de Madagascar pour le reste de la semaine.

À noter que l'arrivée d'une nouvelle cellule de haute pression est attendue. L'Alizé devrait donc de nouveau s'accélérer en première partie de semaine prochaine dans le Sud-Ouest de l'océan indien.

PR

Source : Météo France océan indien

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire