La Réunion : Météo France publie le bilan de la saison des pluies 2017/18

Météo France Océan Indien vient de publier le bilan de la saison des pluies 2017/18 pour la Réunion. L'agence revient sur les faits climatologiques marquants de cette période qui s'étend de décembre à avril. Une saison des pluies qui fut très humide et une nouvelle fois plus chaude qu'à la normale.

4 ème rang des saisons les plus arrosées depuis 1961

Après deux saisons des pluies successives relativement sèches à la Réunion, 2017/18 a enfin été à la hauteur de ce qu'on attend d'une saison chaude et humide. Si le démarrage fut particulièrement tardif (3e saison la plus tardive des 40 dernières années), le retard sera rapidement comblé dans le cœur de saison.

Dès le mois de janvier, les tempêtes AVA et BERGUITTA vont générer sur l'île des précipitations significatives. Ainsi, janvier 2018 se place au 2e rang des mois de janvier les plus pluvieux, loin derrière janvier 1980 (cyclone HYACINTHE), mais devant janvier 2002 (cyclone DINA) selon Météo France.

Les mois de mars et avril seront également particulièrement humides. Mars 2018 se classe au 2e rang des mois de mars les plus pluvieux depuis 1972, suite aux précipitations du cyclone DUMAZILE et de la tempête ELIAKIM. Quant au mois avril, il se situe au 3e rang des mois d’avril les plus pluvieux, en raison du passage à proximité immédiate du cyclone tropical FAKIR.

6000 impacts de foudre en février à la Réunion!

Paradoxalement, février qui d'un point de vue climatologique est censé être le mois le plus actif de la saison, fut au contraire moins humide, avec un déficit pluviométrique de -50%. En revanche, cela n'a pas empêché l'île de vivre un mois de février exceptionnel d'un point de vue activité électrique.

Les conditions durablement instables et humides ont conduit à la formation quasi quotidienne d'orages parfois violents. Selon Météo France, 6000 impacts de foudre ont été enregistrés durant ce mois, classant février 2018 au 2e rang des mois les plus orageux depuis 1969.

Le bilan global en termes de précipitation est donc très positif. La saison des pluies 2017/18 est au 4e rang des saisons les plus arrosées depuis 1961, avec un excédent pluviométrique de +50% par rapport à la normale (moyenne établie sur la période 1981/2010). 

Pluviométrie par saison des pluies de 1961 à 2018 ©Météo France Océan Indien

Pluviométrie par saison des pluies de 1961 à 2018 ©Météo France Océan Indien

Selon Météo France, c'est le secteur sud-ouest de la Réunion qui a tiré son épingle du jeu, avec un excédent de +155% par rapport à la moyenne saisonnière. De nombreux records sont tombés dans ce secteur (Tevelave, Piton-Bloc, Grand Coude, Piton St Leu, La Plaine des Makes, La saline les Hauts, La Pointe des trois bassins, Le Baril et Le Tampon).

Une énième saison plus chaude que la normale

La saison des pluies 2017/18 s'est déroulée dans un contexte climatique régional marqué par une anomalie chaude de la surface d'une grande partie de l'océan indien sud-ouest. En conséquence, cette saison fut particulièrement chaude, avec une température moyenne de +0.52°c par rapport à la normale. Cela est relativement proche du bilan de la saison précédente. La saison 2017/18 se classe donc au 3e rang des plus chaudes, à égalité avec 2008/09.

Températures moyennes par saison de 1969 à 2018 ©Météo France Océan Indien

Températures moyennes par saison de 1969 à 2018 ©Météo France Océan Indien

Des températures moyennes supérieures à la normale est une constante de saison en saison depuis maintenant 10 ans, voire depuis 2001, à part les exceptions 2002 et 2008 (voir tableau ci-dessus).

PR

Source

Réunion

Ajouter un commentaire