SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

 

Jao teli 3

Inondation à Madagascar

Comme un éternel recommencement, la Grande Île doit faire face à des inondations d'envergure. Cette fois-ci, c'est le nord-ouest de Madagascar qui semble particulièrement affecté, suite aux fortes pluies des derniers jours.

Les effets de la zone de convergence intertropicale

La météo nationale de Madagascar avait prévenu que le renforcement de la ZCIT dans le nord du canal du Mozambique, pourrait avoir des conséquences catastrophiques sur le nord-ouest de la Grande Île. Comme prévu, de fortes précipitations ont concerné les régions de SOFIA et BOENY. Le BNGRC qui est au four et au moulin, tente d'intervenir dans l'urgence. Le bilan actuel fait état de 3 décès, de 23 352 sinistrés. Plus de 15 000 personnes ont dû être évacuées. Ces sinistrés ont été placés dans des sites d'hébergements, des écoles et des Eglises. De nombreuses routes sont coupées, 23 000 ha de rizière sont inondés et 3400 ha de champs cultivés sont détruits.

Image satellite du 19 Jan 2016 (NASA)

Image du satellite TERRA haute résolution du 19 Janvier 2016 permettant de voir la ZCIT affectant l'archipel des Comores et toute la moitié nord de Madagascar 

Le grenier à riz de Madagascar touché

Si la situation est préoccupante dans le nord-ouest, la région est de Madagascar a également été concernée par ces fortes pluies, notamment la région d'Aloatra Mangoro. Or, cette région est considérée comme le grenier à riz de la Grande Île. Le riz étant l'aliment principal des Malagasy, on peut craindre des problèmes de pénurie dans les jours qui viennent, ce qui aggraverait une situation déjà préoccupante.

Image satellite du nord-ouest de Madagascar

Image satellite de la région de SOFIA du 5 décembre 2015 et du 24 janvier 2016

En réponse à cette situation, des sacs de riz et des légumes ont été distribués d'urgence dans le district du Mampikony selon le BNGRC. Néanmoins, de l'eau potable, des vivres, des médicaments, des moustiquaires, des tentes et des pirogues manquent cruellement. En octobre, nous avions rencontré Mme RABETOKOTANY, responsable des opérations météorologiques à Météo Madagascar, qui nous avait indiqué à l'époque, que cette saison 2015/16, serait marquée par des pluies qui seraient fortes sur le nord et le centre de la Grande Île et pouvant provoquer des inondations importantes. Force est de constater qu'elle avait raison.

PR

Source : BNGRC/NewsMada

Madagascar

Ajouter un commentaire