SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Plage Ravoraha

L'île Sainte Marie

Pour le troisième épisode de notre spéciale îles de l'océan indien, direction une île incroyable. Après les Farquhar et les Chagos, intéressons nous maintenant à l'île Sainte Marie. Cette île Malgache, situé au nord-est de Madagascar, a tout d'un paradis sur terre en plus d'avoir une histoire plutôt originale. Gce aux infos de son office du tourisme, voici les 5 choses à savoir sur Sainte Marie.

UNE NATURE LUXURIANTE

L'île Sainte Marie est située à 8 km des terres Malgaches, dans la région d'Analanjirofo (Nord-Est de Madagascar). L'île a une forme allongée, pour une longueur de 49 km et en moyenne 5 km de large. Au sud se trouve l'île aux Nattes d'une longueur de 2.5 km, séparée de Sainte Marie par un bras de mer de 400 m.  Sainte Marie est relativement plate, le point culminant mesurant 114 m. L'île compte 27 000 habitants et le chef lieu du district est Ambodifotratra. Elle possède un magnifique lagon ou l'eau y est clair et des plages de sable blanc à l'abris des cocotiers. La végétation est luxuriante avec une véritable forêt primaire et une faune endémique. Sainte Marie possède plusieurs surnom dont "l'île Jardin".

CELEBRE REPAIRE DE PIRATE

Cimetière des pirates à Sainte Marie

Le fameux cimetière des Pirates de Sainte Marie

L'histoire de cette île est peu commune. Elle fut découverte en 1503 encore une fois par des navigateurs Portugais le jour de l'assomption. Ayant survécu à un naufrage, les navigateurs donnèrent le nom de Santa Maria (Sainte-Marie) à l'île en l'honneur de la Vierge Marie. Aujourd'hui, les Malgaches appellent l'île "Nosy Boraha", ayant pour origine le nom "d'île d'Ibrahim" donné par les Hollandais en 1592 (en Malgache Nosin'Iborahjmo). Au cours du XVIIe et XVIIIe siècle, l'histoire prend une tournure originale. C'est l'age d'or de la piraterie et l'île devient un repaire privilégié de pirate. Plus d'un millier habiteront ou feront escale à Saint Mary's Bay. Les pirates de toute nationalité viennent mouiller l'ancre dans les célèbres baies d'Antongile et Tintingue. On retrouve parmi eux certains noms célèbres tel que Jhon Avery, Christophe Condent, Thomas Tew, William Kidd, ou Olivier Le Vasseur dit la Buse, pendu et enterré à la Réunion. Les pirates y établirent des fortifications et se marièrent avec les filles des tribus locales. Les descendants métisses des Pirates, établirent leur domination sur les peuplades locales, qui n'opposèrent aucune résistance. Le plus célèbre d'entre eux fut le Roi Ratsimilaho, fils d'un pirate anglais et de la fille d'un chef de Saint Marie. 

LE VRAI FAUX TRESOR

Le vrai faux trésor de Sainte Marie

Ce lingot n'est pas le trésor de William Kidd (Image : ManjakaHery/AFP)

Les fonds marins de Sainte Marie recèlent pas mal de trésors. Il y a tout d'abord les nombreuses épaves de navires qui gisent au large d'Ambodifotratra. Parmi ces épaves, il y a par exemple les vestiges du Serapis, un navire qui a sombré en 1781 et dont les canons et boulets sont toujours visibles. Vous avez ensuite un trésor offert par la nature, composé de coraux de toutes sortes et d'une remarquable faune aquatique. Mais vous avez aussi de faux trésors. Récemment, une équipe Américaine conduite par Barry Clifford disait avoir découvert un lingot d'argent ayant appartenu au célèbre pirate William Kidd. Malheureusement pour tous les fans de piraterie, il s'est avéré que ce lingot était en fait constitué à 95% de plomb et devait servir à alourdir et stabiliser les navires. Quant à l'épave ou a été découverte le lingot, il s'agirait en réalité des restes de l'ancien port de Sainte Marie.

RENCONTRER DES BALEINES

Si vous vous trouvez à Sainte-Marie entre les mois de Juillet et Septembre, vous ne pouvez pas rater la saison des baleines à bosses. Durant l'hiver Austral, les cétacés retrouvent les eaux chaude de l'océan indien pour s'accoupler ou mettre bas. C'est à ce moment que les baleines approchent les côtes de Sainte Marie et qu'il est possible d'admirer le spectacle offert par ces immenses mammifères marins. Il est important de souligner que l'observation des baleines se pratique avec des directives et des règles de bonne conduite. L'association CETAMADA, veille à l'application de ces règles qui sont importantes pour préserver la tranquillité des animaux et leur habitat naturel. 

ATTENTION AUX CYCLONES

S'il y a bien un endroit au monde qui est très affecté par les cyclones, c'est Madagascar. La grande île est régulièrement frappé par les cyclones, parfois extrêmement puissants. Les trajectoires de type zonale (est vers l'ouest) sont les plus dangereuses pour la côte Est de l'île Rouge. 2008, une année que les habitants de Sainte Marie n'oublieront pas. Le 13 Février 2008, après avoir tergiversée pendant plusieurs jours au nord de Rodrigues, la tempête tropicale IVAN se décide à bouger. Le météore se déplace plein ouest tout en s'intensifiant et frappe de plein fouet Sainte Marie au stade de cyclone tropical intense tôt dans la matinée du 17 février. Les rafales sont estimées avoir atteint les 250 km/h sur l'île qui est ravagée.

Plage de la crique

Plage de la crique en 2007

Si vous recherchez pour vos vacances de belles plages, une forêt luxuriante, un lieu calme et authentique, n'hésitez pas, l'île Sainte Marie est faite pour vous. Encore une île magnifique de l'océan indien, avec en plus une histoire passionnante. 

PR

Si vous avez aimé notre article n'hésitez pas à le partager

océan indien

Ajouter un commentaire