Maurice : 60 ans après, le cyclone Carol hante toujours les esprits

28 Février 2020 - Cela fait 60 ans que le cyclone Carol hante la mémoire des mauriciens. Cet épisode cyclonique aura tant marqué, qu'un Séga sera même composé pour exprimer la souffrance des habitants de Maurice suite au passage de ce cyclone.

Un début d'année 1960 catastrophique pour Maurice

Carol, c'est un nom qui fait frémir les anciens à Maurice. Ce cyclone qui fut d'une violence inouïe, eut un impact terrible sur l'île, au point que les souvenirs du chaos laissé par ce cyclone reste vivace 60 ans après. Cet événement marquant de l'histoire cyclonique de l'océan indien Sud-Ouest, se déroule à une époque où les moyens d'observation et surveillance des cyclones sont quasi-inexistantes. On sait donc peu chose de l'évolution de ce météore. À noter, que c'est à partir de cette saison 1959/1960 qu'on commence à baptiser les tempêtes dans ce bassin.

Cyclone carol trajectoire

Trajectoire réalisée à partir des données du JTWC

Le phénomène est détecté au Sud de Diego Garcia le 22 Février selon les archives du JTWC. Le système suit un déplacement alternant Ouest Sud-Ouest et Sud-Ouest du 22 au 27 Février. Après avoir transité au plus près de Saint-Brandon le 26, Carol change radicalement de trajectoire. Le cyclone plonge vers le Sud et traverse Maurice du Nord au Sud le 28 Février 1960, seulement 20 jours après Alix qui avait déjà sévèrement frappé en Janvier.

Un impact cyclonique d'une violence rarement observée à Maurice

L'impact qui fut donc direct, sera d'une violence inouïe. L'oeil du cyclone d'un diamètre de 55km, mettra 4 heures à traverser entièrement l'île. On ne saura jamais l'intensité réelle qu'avait le météore au moment d'impacter Maurice. Toutefois, les rafales relevées au moment du paroxysme supposent que Carol était un virulent cyclone intense lors de son périple direct sur l'île (voir ci-dessous).

Rafales cyclone carol 28 02 1960

Travaux sur la climatologie du Sud-Ouest océan indien - (J. Le Borgne - 1987)

En plus de la violence des rafales, les précipitations sont également au rendez-vous. D'énormes quantités de pluies se déversent sur l'île. Durant Carol, trois secteurs sont significativement arrosés avec sur 48h des maxima de 670mm dans la région de Piton de Grand Bassin, 638mm à Mont Lagrave et 820mm autour du Pieter Both.

Carol c'est également le record de pression minimale relevée à l'occasion d'un cyclone tropical avec 946.2 hPa à Port-Louis. Depuis 60 ans, aucun autre cyclone n'a réussi à descendre en dessous ou même égaler cette pression atmosphérique.

A cause sa Cyclone la...

L'impact du cyclone sur Maurice est si violent qu'il relègue le cyclone de 1892 au second plan. Les destructions sont telles qu'on a l'impression que l'île venait de subir un bombardement selon les témoignages. Le bilan humain est lourd avec 42 décès et environ 1700 blessés. Les ravages sur les habitations sont colossales, 70 000 maisons sont détruites et on dénombre 80 000 sans-abri. Des centaines de bateau de pêche sont coulés alors que les forêts et parcs sont saccagés.

Le secteur agricole est quant à lui dévasté. Déjà fortement impacté par Alix, Carol finit de détruire ce qui résista au précédent cyclone. Les petites cultures sont perdues, tandis que la production de canne à sucre subit une perte de de 50%. La puissance et la direction changeante des vents liée au passage direct de l'oeil, explique l'ampleur du désastre sur les cultures.

60 après, Carol reste vivace dans l'esprits de ceux qui l'ont vécu. Si de nombreux événements cycloniques ont concerné l'île depuis, jusqu'à présent, aucun ne semble arriver à la hauteur de ce cyclone. Jusqu'à quand? L'avenir nous le dira. En attendant, je vous laisse écouter ce Séga de Serge Lebrasse, qui parle de Carol et de la souffrance vécu par les mauriciens suite à ce cyclone mythique de l'histoire du Sud-Ouest de l'océan indien.

Néhsitez pas à raconter en commentaire ce cyclone si vous l'avez vécu.

PR

Source :

  • Climatologie du Sud-Ouest de l'océan indien (J.Y Leborgne)
  • L’île de La Réunion sous l’œil du cyclone au XXème siècle. Histoire, société et catastrophe naturelle (I. Mayer Jouanjean)
  • HL Deb 17 March 1960 vol 221 cc1267-8
  • Service Météorologique de la Réunion
  • JTWC

flashback

Commentaires

  • Gilbert GRAVERON
    • 1. Gilbert GRAVERON Le 13/08/2020
    j'étais Marin sur le Croiseur Ecole la JEANNE D'ARC navire Français. nous avions navigué de nuit, La Réunion- Madagascar...
    Nous avons embarqué des vivres et des médicaments et nous sommes venus à MAURICE pour les aider .Nous avions à bord une
    vingtaine de Médecins. nous avons remis en route le dispensaire de PORT-LOUIS, le 1er jour. Pendant une semaine nous avons eu
    de longues journées pour aider les habitants de PORT-LOUIS. Pourquoi on ne parle pas des Marins Français et Anglais, une Frégate
    Anglaise était arrivée aussi à PORT-LOUIS. Nous avons fait du bon travail, nous avions remis des poteaux électrique en place ( mon
    équipe ). Cela fait 60 ans .
    • patrabeson
      • patrabesonLe 19/08/2020
      Merci beaucoup pour votre superbe témoignage !
  • Flodesaintecroix
    • 2. Flodesaintecroix Le 01/03/2020
    Je me souviens de ce jour là, j'avais alors 7 ans. Un vent violent à soufflé la véranda en brisant les vitres et j'ai été blessé au bras. Les parents nous avaient bien recommandé de rester sous le lit mais la curiosité à été plus forte, avec mon frère on voulait voir ce qui se passait de plus près.
    Aujourd'hui j'en garde encore une cicatrice qui me rappelle d'où je viens, bien que je suis en France depuis 47 ans.
    • patrabeson
      • patrabesonLe 02/03/2020
      Merci pour ce témoignage. Il est rare de vivre un épisode cyclonique aussi violence et c'est normal que cela vous ait marqué à vie.

Ajouter un commentaire