VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Une saison des ouragans 2019 proche de la normale selon Météo France

Météo France Antilles-Guyane a publié ses prévisions saisonnières pour l'activité cyclonique de la saison des ouragans 2019. Il en ressort une activité qui s'annonce proche de la normale voire légèrement inférieure.

Saison des ouragans 2019

ENSO/NAO/AMO

Météo France Antilles-Guyane a publié le 6 juin dernier ses tendances saisonnières, concernant la saison des ouragans 2019. Le but de cet exercice ô combien difficile, est de tenter d'estimer le niveau d'activité cyclonique globale de la saison, en se basant sur l'analyse de certains phénomènes de grande échelle.

Les principaux phénomènes surveillés sont l'oscillation australe (ENSO), l'oscillation Nord-Atlantique (NAO) et le cycle multi-décennal de l'oscillation Atlantique (AMO). Chacun d'eux ont une influence sur l'activité cyclonique dans l'Atlantique Nord. Ainsi, deviner leur réaction au cours des prochains mois permet d'avoir un indice sur l'activité cyclonique à venir.

El nino 2019

©Météo France Antilles-Guyane

En premier lieu, ENSO est prévu rester en phase El Nino faible durant le coeur de la saison. Ceci va dans le sens d'une activité proche ou légèrement inférieure à la normale. Concernant la NAO, elle semble virer en phase négative, caractérisée par une température de la surface de l'Atlantique Nord associée à des saisons moins actives. Quant à l'AMO, elle demeure en phase négative depuis 2014.

Une saison proche de la normale

À la lumière de ces données, Météo France Antilles-Guyane suggère une saison des ouragans 2019 dont l'activité cyclonique serait proche voire légèrement inférieure à la normale. En tout, 12 systèmes pourraient être baptisés (12 en moyenne par saison), avec 6 ouragans (6.5 en moyenne) dont 3 ouragans majeures (2 en moyenne). L'ACE, qui est l'indice le plus représentatif pour évaluer le degré d'intensité d'une saison, est estimée à 89 (92 en moyenne). À titre de comparaison, l'index ACE de l'exceptionnelle saison 2017 fut de 225 et celle de la saison précédente de 127.

Activite cyclonique saison ouragan 2019

©Météo France Antilles-Guyane

La figure ci-dessus, représente la simulation de la densité de tempête tropicale pour la période de Juin à Décembre 2019 selon le centre européen ECMWF. L'activité cyclonique est réduite par rapport à la normale dans les zones en bleu, renforcée dans les zones en rouge et proche de la normale dans les zones en brun clair. On peut constater que le modèle européen simule une activité réduite grosso modo sur l'Atlantique tropical et proche de la normale dans le golfe du Mexique et en mer des Caraibes.

Un seul cyclone suffit pour...

Tout cela étant dit, rappelons qu'il s'agit avant tout de tendance à prendre avec du recul. Il suffit de regarder l'incroyable scénario de la saison cyclonique 2018/2019 de l'océan indien Sud-Ouest. Alors que les prévisions saisonnières de début de saison suggéraient une activité proche à légèrement inférieure à la normale, la saison aura finalement été une des plus actives de l'histoire du bassin.

De plus, comme le précise Météo France dans son bulletin, un seul cyclone suffit pour impacter fortement un territoire et laisser une trace de saison mémorable malgré une saison moins active que la normale. La vigilance doit donc être de mise quoiqu'il en soit, en espérant que cette saison des ouragans 2019 soit la moins meurtrière possible.

Pour info, cette saison a débuté lors de la deuxième quinzaine de mai avec l'éphémère dépression subtropicale ANDRÉA qui a évolué au centre l'Atlantique Nord.

PR

Source : Météo France Antilles-Guyane

Image d'illustration : Ouragan IRMA (6 septembre 2017)

ouragan

Ajouter un commentaire