Cyclone enawo 1

Une saison cyclonique 2017/2018 potentiellement active pour Madagascar

Météo Madagascar qui vient de publier ses prévisions saisonnières annonce une saison cyclonique 2017/2018 possiblement active pour la Grande Île. Des précipitations abondantes pouvant entraîner des inondations sont également attendues pour le mois de Janvier 2018.

Période des prévisions saisonnières

Nous sommes actuellement en pleine période d'intersaison, période durant laquelle l'océan indien sud revêt progressivement ses habits d'été. C'est également la période durant laquelle les agences météorologiques de l'océan indien sud publient leurs prévisions saisonnières pour la saison chaude. Comme toujours, c'est le Bureau Of Meteorology (service météorologique australien) qui a lancé le bal à la mi-octobre. A présent, c'est Météo Madagascar qui emboîte le pas avec ses prévisions saisonnières pour les 6 prochains mois. Les prévisions de la météorologie nationale malgache sont très attendues par notre équipe, dans la mesure ou Madagascar est une région vigoureusement soumise aux phénomènes météorologiques violents (cyclones tropicaux, orages violents, inondations, glissement de terrain...) et dont la population est singulièrement vulnérable et exposée. Voyons donc quel est le scénario retenu par Météo Madagascar pour la Grande Île en termes de températures, précipitations et risque cyclonique.

Contexte climatique à l'échelle mondiale et régionale

Avant d'aller plus loin, l'agence rappel dans quel contexte climatique devrait se dérouler cette saison chaude 2017/2018. Les paramètres globaux et régionaux ayant une influence sur le climat de l'océan indien sont l'oscillation australe (ENSO), le dipôle (IOD) et dipôle subtropical de l'océan indien (SIOD). D'après les observations de la température de la surface (SST) de l'océan pacifique équatorial, nous sommes actuellement toujours en phase neutre ENSO. Météo Madagascar précise que selon les prévisions des centres mondiaux, un faible épisode La NINA (anomalie négative des SST dans le pacifique équatorial) est attendu pour les 4 prochains mois. Quant à l'IOD et le SIOD (dont l'impact est plus significatif sur l'océan indien), ils sont tous les deux en phase positive.

Des précipitations pouvant entraîner des inondations à craindre en janvier 2018

Dans ces prévision, Météo Madagascar divise la saison chaude en deux périodes (décembre 2017 à février 2018 et  mars-avril 2018). Concernant les températures, l'agence prévoit pour la première partie de saison qu'elles soient plus chaudes que les valeurs normales saisonnières sur les régions centrales et Sud de l’île, ainsi que sur les régions du Sud-Ouest. Ailleurs, elles seront normales à légèrement plus chaudes que les valeurs normales. Pour la période mars-avril 2018, des températures normales à légèrement plus froides que la normale sont prévues sur les versants orientales et Nord de l’île, tandis qu'elles seront normales à légèrement plus chaudes sur les régions BOENY et BETSIBOKA. Sur le reste du pays elles devraient être plus chaudes que les valeurs normales.

Météo Madagascar annonce que la mousson (flux de nord-ouest trans-équatorial en provenance de la mer d'Arabie, chaud, humide et porteur de fortes précipitations) devrait s'installer durant la deuxième décade de janvier 2018. L'agence météorologique prévient que des précipitations localement abondantes pouvant entraîner des crues de rivière et des inondations seront à craindre en janvier 2018 sur l'ensemble du territoire malgache. Pour la période de février 2018, ce risque se concentrera les régions nord, centre, centre-est et une large partie sud de Madagascar.

Une date de début de saison des pluies par région pour aider les agriculteurs

Il est à noter que Météo Madagascar fournit des dates de début de saison des pluies par région, dans l'optique d'aider les paysans à mieux gérer leurs plantations. L'agence météorologique conseil les paysans pratiquant l'agriculture pluviale de se référer aux dates indiquées et considérées comme dates de début de saison des pluies dans le communiqué pour la préparation de leurs terres. Le critère retenu par la direction générale de la météorologie de Madagascar (DGM) pour la détermination de cette date est l’obtention d'au moins 20mm de pluies sur deux jours, avec pas plus de 10 jours secs successifs précise le communiqué.

Une saison cyclonique active pour Madagascar?

Madagascar est un des pays les plus touchés au monde par les cyclones tropicaux. selon le centre des cyclones de la Réunion, entre la saison cyclonique 1967/1968 et 2012/2013, la Grande Île a été directement impactée par un cyclone 43 fois, ce qui fait statistiquement quasiment 1 impact direct sévère par an indique le CMRS de la Réunion! Les prévisions d'activité cyclonique a donc une importance capitale pour Madagascar, d'autant plus que l'île porte encore les stigmates du passage du terrible cyclone ENAWO qui avait balayé le nord-est du pays en mars dernier.

 

2 à 4 perturbations pourraient atterrir sur les côtes malgaches

La DGM indique dans son bulletin que la saison cyclonique 2017/2018 à Madagascar s’annonce active et légèrement supérieure à la moyenne climatologique. Le scénario retenu est que 2 à 4 perturbations pourraient atterrir sur les côtes malgaches, dont 1 à 2 pourraient atteindre le stade de cyclone tropical ou plus. Néanmoins, Météo Madagascar tempère en rappelant qu'il s'agit de tendances et indications sur ce qui pourrait (conditionnel) se produire au cours des mois à venir, et que cela demande encore confirmation et affinement.

PR

  • Source : Météo Madagascar - Bulletin complet
  • Image d'illustration : Cyclone Tropical ENAWO, 7 mars 2017 (NASA)

Prévision saison cyclonique 2017/2018