Stop rumeur : Aucun risque cyclonique avéré pour la Réunion et Madagascar

Un média réunionnais a publié la surprenante annonce d'un hypothétique futur risque cyclonique pour la Réunion ou Madagascar vers la fin décembre.

Gfs

La vraie fausse info du jour

La saison cyclonique 2018/2019 est bien lancée dans l'océan indien Sud-Ouest, ainsi que les approximations hasardeuses de certains médias. Depuis ce matin, je suis assailli de messages privés reçus sur ma page Facebook de personne m'interpellant sur une information diffusée par un média réunionnais bien connu.

Freedom

Cette soi-disant information, annonce l'hypothèse d'un système cyclonique se rapprochant de la Réunion ou Madagascar entre les 19 et 22 décembre. Cette nouvelle est accompagnée en illustration d'une capture d'écran du modèle de prévision américain GFS du 04/12 à 06z, qui effectivement simulent la présence d'un phénomène à échéance +384h.

Regarder un modèle de prévision ne fait pas de vous un prévisionniste

Nous sommes typiquement dans le cas d'un média partageant une information laconique trouvée sur Facebook et utilisant à mauvaise escient les modèles de prévision numérique. Annoncer explicitement un potentiel risque pour les terres habitées sur la base de simulation à une échéance aussi élevée est une grosse erreur. D'ailleurs, aucun spécialiste sérieux, habitué à suivre les cyclones, ne se risquerait à faire de telles annonces sur la base de simulation à +384h.

Les simulations des modèles de prévision numérique perdent en fiabilité plus l'échéance est lointaine. J'ai l'habitude de dire qu'il est inutile de donner de l'importance aux simulations dépassant les échéance à +96h ( +4 jours). De plus, les modèles nous donnent des données brutes de coffrage, auxquelles il faut avoir un certain recul et savoir interpréter. Enfin, ces modèles peuvent évoluer et proposer des solutions différentes d'une sortie à une autre.

Crier au loup sur la base d''informations incertaines

Vous comprendrez donc pourquoi je ne suis pas loin de friser la crise d'apoplexie, quand un média faisant autorité et aussi suivi, se permet d'annoncer ce mercredi 5 décembre, un phénomène qui s'approcherait de la Réunion ou Madagascar dans 15 jours ! D'autant plus, cela sans aucune explication ni analyse sur le pourquoi du comment !

GFS

Le même modèle avec la simulation de mardi matin et de celle d'aujourd'hui. No comment !

D'ailleurs, le modèle mentionné, suggère déjà un scénario complètement différent de celui partagé par ce média ce matin (voir l'image ci-dessus). Ce qui rend les informations indiquées dans l'article déjà obsolètes après seulement quelques heures d'existences.

En revanche, le mal est fait, puisque cela a été partagé massivement sur les réseaux sociaux. C'est probablement l'objectif visé par ce média. "Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe, l'essentiel, c'est qu'on parle de moi" disait Léon Zitrone. Plus de 400 partages pour une information totalement approximative !

L'art de semer l'angoisse

Attention, je ne dis pas que cela n'arrivera pas! J'ai d'ailleurs moi même indiqué que la tendance mensuelle envisageait une probabilité de cyclogenèse plus élevée que la moyenne à partir de la mi-décembre dans l'océan indien Sud-Ouest.

Mais ça s'arrête là. Il n'est pas possible d'en dire plus. Évoquer un risque quelconque pour une terre habitée aujourd'hui n'a aucun sens. C'est hélas avec ce genre de procédé, qu'on affole inutilement une population déjà éprouvée par un contexte difficile.

Souhaitons que ce type d'information à la limite de la fake news ne pullulera pas trop souvent au cours de cette saison cyclonique. Mais j'en doute fort! De nos jours, faire le buzz est capital ! Tant pis si cela génère le l'inutile angoisse.

PR

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

Réunion

Ajouter un commentaire