Kb 7

Nouvel épisode cyclonique à venir dans le bassin sud-ouest?

Dans son bulletin ZCIT du jour, Météo France indique que le risque de formation d'une Tempête Tropicale Modérée devient "important" samedi. Des indices semblent aller dans le sens d'un nouvel épisode cyclonique dans les jours à venir dans le bassin sud-ouest de l'océan indien.

Des conditions favorables à la cyclogenèse

Seulement deux semaines après l'épisode DINEO, le bassin sud-ouest de l'océan indien pourrait de nouveau se réactiver. Depuis quelques jours, un faisceau d'indices convergent vers la possibilité d'assister ces prochains jours à une nouvelle cyclogenèse. Tout d'abord, des ondes tropicales régionales favorisant l'activité convective traversent l'océan indien. Par l'est, une onde équatoriale de Rossby déferle, alors que dans le même temps, une oscillation de Madden-Julian (MJO) active se renforce par l'ouest. Ces deux phénomènes combinés se caractérisent par un renforcement de l'activité convective au sein de la ZCIT. L'imagerie satellitaire permet de constater que cette activité est particulièrement significative dans le secteur des Chagos. Un semblant de début de rotation nuageuse semble décelable sur les animations satellites.. Une zone suspecte est déclarée dans cette région, elle a d'ailleurs été prise en charge par le NRL dès hier soir et numérotée 95S. En plus des deux facteurs favorisant que sont la MJO et l'onde de Rossby, il est à noter que les conditions environnementales sont également au beau fixe. D'après les cartes CIMSS (voir ci-dessous), on peut constater d'une part un cisaillement d'altitude faible et d'autre part une bonne divergence sur la façade nord et ouest de la zone suspecte. Le potentiel énergétique dans la région est au poil avec une température de la surface de l'océan très chaude. Pour l'instant, la circulation dépressionnaire n'est à priori pas encore bien définie et organisée. Ce point est pourtant un passage obligé pour lancer franchement la cyclogenèse. Selon Météo France, l'alimentation en surface est prévue s'améliorer tant côté mousson que côté alizé. Cela devrait donc améliorer la convergence et mieux structurer la circulation de basse couche. Dès lors, il n'y aurait plus d'obstacle pour que nous assistions à une phase d'intensification. 

Encore un peu flou...

Actuellement, les modèles sont encore dispersés sur l'avenir de cette zone suspecte, avec lors des sorties de ce matin des tendances différentes. D'un côté, nous avons le modèle Européen CEP qui propose une rapide intensification et un système qui adopterait rapidement une structure classique avec un déplacement globalement orienté vers l'ouest sud-ouest. De l'autre, le modèle Américain GFS propose un scénario opposé, puisqu'il envisage un système qui aurait du mal à se sortir de sa structure de dépression de mousson et se déplaçant sur une trajectoire méridienne (trajectoire sud). Le CMRS de la Réunion indique que "la prévisibilité devrait s'améliorer demain et jeudi", dit autrement, cela signifie qu'on pourrait commencer à y avoir plus clair d'ici les prochaines 48h. En tout cas, le signal de cyclogenèse est en augmentation et Météo France estime que le risque d'assister à la formation d'une tempête tropicale modérée devient moyen jeudi et important samedi.

Suivre l'évolution de la situation

Pour l'instant, étant donné l'échéance, l'état encore très embryonnaire du système et l'incertitude mentionnée plus haut, il est impossible de parler de menace quelconque ni de trajectoire ou d'intensité. Néanmoins, les signaux convergeant vers un nouvel épisode cyclonique à venir, il convient à chacun de se renseigner régulièrement sur l'évolution de la situation au cours des jours prochains. Pour votre culture, sachez que le prochain système à être baptisé s'appellera ENAWO, un nom proposé par le Malawi.

PR

Source : Météo France / CIMSS

Signaler une faute

bassin sud ouest