MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

 

Fantalaimd 2

FANTALA, la difficile équation

FANTALA est-il le dernier système de la saison 2015/16 de l'océan indien sud? Nul ne le sait. Néanmoins, il aura fallu attendre le mois d'avril pour que l'océan indien sud sorte le cyclone le plus puissant de cette saison. FANTALA est également le premier cyclone du bassin sud-ouest à approcher la zone des terres habitées. Si AGALEGA s'en sort bien, l'inquiétude augmente pour les FARQUHAR tandis que les Mascareignes se posent des questions sur leur avenir. Faisons le point.

Agalega respire, les îles Farquhar tremblent

FANTALA est un système bien appréhendé par les modèles et dont l'évolution de sa cyclogenèse à aujourd'hui a été bien cernée par Météo France. Le phénomène a comme prévu suivi une remarquable trajectoire zonale (typique des systèmes de fin de saison) surfant sur la solide dorsale subtropicale installée au sud de Madagascar. C'est d'ailleurs l'effet combiné de cet anticyclone et de FANTALA qui est responsable de ce flux rapide balayant les Mascareignes. Le système a connu une intensification marquée dans la journée du 15, faisant de lui le système le plus puissant de la saison pour l'océan indien sud. FANTALA générait à ce moment des rafales de l'ordre de 287 km/h (sur 1 min).

Le fait que le cyclone maintienne une trajectoire ouest, a permis à Agalega de rester à l'écart du cœur du système. A présent, une légère incurvation vers le nord-ouest est attendue, ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour les Farquhar. Le changement de trajectoire tant attendu en direction du sud-est, pourrait se faire à l'ouest ou sur le groupe d’île ce lundi. FANTALA représente donc une menace sérieuse pour les FARQUHAR pour les prochaine 36H, notamment pour les îles du sud. Météo France précise qu'il s'agit d'un fait rarissime, puisque la dernière menace de ce type, remonte à décembre 2006 avec le cyclone BONDO. De plus, après avoir connu un coup de mou en cours de nuit, le cyclone a repris du poil de la bête depuis ce matin.

Le cyclone intense FANTALA transitant au sud d'AGALEGA le 16 04 2016 à 5z

FANTALA transitant au sud d'AGALEGA le 16/04/16 à 5z

Madagascar et les Mascareignes alors...

Parlons-en de ce changement de trajectoire. Selon Météo France, le système devrait d'en un premier ralentir à partir de dimanche. Sous l'impulsion d'une dorsale proche équatoriale qui se renforcerait au nord-est du système, FANTALA devrait s'orienter vers le sud-est en début de semaine prochaine. S’il y a consensus pour ce changement radical de trajectoire, des divergences persistent sur le timing. Ce cap sud-est est une bonne nouvelle pour l'archipel des Comores qui ne seront absolument pas concerné par le cyclone. Pour Madagascar, il faut souhaiter que les prévisions voient juste avec ce recourbement serré, ce qui permettrait à la Grande Île d'éviter FANTALA. Par contre, attention à la houle le long des côtes nord-est Malagasy. En revanche, ce changement de cap, pourrait rapprocher le système des Mascareignes. Là encore, l'incertitude demeure dans la mesure où les modèles semblent perdent leurs constances sur les simulations à longue échéance, proposant des scénarios différents d'un run à l'autre.

Prévisions intensité et trajectoire du 16 04 2016 à 06z de Météo France

Point Météo France du 16 04 2016 à 6z

Agalega OK, ça craint pour les Farquhar, trop tôt pour les Mascareignes

FANTALA étant un système de petite taille, les prévisions d'intensité sont difficiles. Ce genre de système peut réagir rapidement et brusquement à la moindre fluctuation des conditions environnementales. Dans un premier temps, on surveillera de près ce qu'il adviendra des Farquhar, cet atoll des Seychelles où se rendent des touristes pour des croisières de pêches ou des plongées au milieu de poisson sauvages. Ensuite, s'assurer que FANTALA en changeant de trajectoire reste bien à l'écart de Madagascar. Pour finir, il conviendra de suivre avec attention, l'évolution de la trajectoire et de l'intensité de FANTALA au cours de la semaine prochaine pour les Mascareignes. Ça fait beaucoup de chose à voir.

PR

Source : Météo France/IMD

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire