Ex-KIRK une activité convective toujours importante

L'onde tropicale Ex-KIRK se rapproche rapidement de l'arc des Antilles tout en gardant une activité pluvio-orageuse solide.

Ex-KIRK a peu évolué ces dernières 24h

L'activité dans l'atlantique nord est toujours concentrée autour de 3 systèmes de faibles intensité. Celle qui est un peu plus surveillée que les autres est l'onde tropicale Ex-KIRK située à plus de 1000 km à l'est de l'arc des Antilles. Ce système qui n'a pas réussi à s'intensifier significativement continue de se rapprocher à grande vitesse de l'arc.

Comme je l'ai expliqué dans un article précédent, l'absence d'un centre dépressionnaire bien défini a conduit le National Hurricane Center à déclasser la dépression en une simple onde tropicale. Aucune évolution majeure n'a été constatée au cours de ces dernières 24h, le système ne présentant pas de signe d'amélioration de sa circulation dépressionnaire.

Un système toujours sous surveillance

Néanmoins, le système reste sous surveillance étroite dans la mesure où une régénération n'est toujours pas totalement exclue avant que le système n'atteigne l'arc des Antilles. Il reste à la perturbation une fenêtre de 24 à 48h pour se ré-intensifier avant que des conditions environnementales franchement défavorables n’achèvent définitivement ce système.

Une dégradation pluvio-orageuse pour le centre de l'arc des Antilles ?

Bien que d'intensité anecdotique, il faut noter que l'activité convective associée à cette onde tropicale reste relativement forte. Si au bout du compte nous n'assistons pas à une résurgence du phénomène en tant que tempête tropicale, il faudra surveiller comment évoluera l'activité orageuse de la perturbation..

Selon les dernières tendances des modèles de prévision numérique, le système traverserait l'arc des Antilles jeudi ou vendredi dans le secteur Dominique/Martinique. Une dégradation pluvio-orageuse pourrait accompagner le passage du phénomène sur le centre de l'arc à cette échéance.

SImulation modèle GFS via Windy

Simulation précipitation du modèles GFS à l'échéance 28/09 via l'application Windy

En résumé, une ré-intensification n'est pas encore complètement exclue même si elle deviendra de moins en moins probable si elle n'intervient pas au cours des prochaines 48h. Enfin, le centre de l'arc pourrait être concerné à minima par une dégradation en deuxième partie de semaine prochaine associée au passage du phénomène.

PR

  • Source : NHC / Météo France
  • Image d'illustration : Tropical Tidbits

ouragan

Ajouter un commentaire