VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Cyclone FANI : Évacuation massive dans les districts côtiers d'Odisha (Inde)

Le cyclone tropical FANI s'est légèrement intensifié. Il se dirige à présent vers les côtes de l'Inde avec un impact toujours attendu sur l'État d'Odisha en cours de journée de vendredi. Les ordres d'évacuations ont été lancés dans les districts côtiers de cet État côtiers du Nord-Est de l'Inde.

Radar cyclone fani

FANI devrait atteindre son pic d'intensité aujourd'hui

Ce matin, le dangereux cyclone tropical FANI était situé à environ 400 km au Sud Sud-Ouest de Purî et à environ 200 km au Sud Sud-Ouest de Vishakhapatnam. Le phénomène qui a entamé son recourbement en direction de Nord, se déplaçait à une vitesse moyenne de l'ordre de 15 km/h.

Animation cyclone tropical fani

©NOAA

Le cyclone a profité de conditions environnementales relativement favorables pour gagner légèrement en puissance. Si la présence d'un cisaillement d'altitude faible à modéré aurait pu gêner le météore, les puissants canaux d'évacuation (outflow) permettent d'atténuer significativement les effets de cette contrainte d'altitude.

Ainsi, FANI qui est au stade d'Extremely Severe Cyclonic Storm (cyclone intense ou catégorie 3), génère des vents soutenus sur 1 min de l'ordre de 110 kt (environ 200 km/h) ce qui correspond à des rafales de 135 kt (250 km/h). Le cyclone est donc particulièrement dangereux, d'autant plus qu'il est prévu frapper l'Inde.

Évacuation en cours

L'État indien d'Odisha est en ligne de mire du cyclone intense FANI. Les dernières tendances n'ont guerre évolué et il semble de plus en plus probable que le phénomène atterrira en cours de journée de vendredi. La zone de contact est toujours estimée par le CMRS de New Delhi entre Gopalpur et Chandbali. Le point d'impact pourrait se faire au Sud de la ville de Purî.

Trajectoire cyclone fani

©IMD

Les évacuations ont été lancées dans les districts côtiers d'Odisha ( Puri, Jagatsinghpur, Kendrapara, Bhadrak, Balasore, Mayurbhanj, Gajapati, Ganjam, Khordha, Cuttack et Jajpur). C'est une évacuation massive qui est en cours et qui devrait concerner prés de 800 000 personnes !

L'Indian Meteorological Department a émis une "Alerte jaune" pour Odisha, le Bengale occidental et trois districts de l’Andhra Pradesh. Les pêcheurs ont été invités à ne pas sortir en mer du 1er au 5 mai.

Enfin, Toutes les écoles et tous les collèges seront fermés au cours des 3 prochains jours à Odisha.

Une zone très exposée aux cyclones et aux catastrophes

Les régions côtières de l'Est et du Nord-Est de l'Inde sont particulièrement exposées au risque cyclonique dans l'océan indien Nord. Récemment, cette zone avait été durement éprouvée au cours du mois d'octobre 2018 par le cyclone tropical TITLI.

LIRE : Les côtes orientales de l'Inde balayées par le cyclone TITLI

À noter que le pire cyclone d'Odisha (appelé Orissa à cette époque) avait eu lieu à la fin du mois d'octobre 1999.  Le bilan humain fut effroyable avec plus de 10 000 personnes tuées à l'occasion de cette terrible catastrophe naturelle.

Pour finir, je rappelle que la saison cyclonique dans l'océan indien Nord connaît 2 périodes d'activités bien marquées. La première est en ce moment et s'étale globalement du mois de mai à juin. Le second pic a lieu au cours du dernier trimestre de l'année.

PR

Source : CMRS New Delhi / JTWC / NDTV

bassin nord

Ajouter un commentaire