VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Contexte favorable à la cyclogenèse dans l'océan indien Nord

Mercredi 23 Octobre 2019 : 09 UTC - L'activité cyclonique pourrait reprendre dans l'océan indien Nord ces prochains jours. Les modèles de prévisions simulent une cyclogenèse en mer d'Arabie à partir de la zone suspecte 97A.

Zone suspecte 97A

Cyclogenese ocean indienL'océan indien est en mode pause depuis le cyclone tropical Hikaa qui a évolué en mer d'Arabie au cours du mois de Septembre. Cette accalmie pourrait prendre fin ces prochains jours. Le contexte devient favorable dans l'océan indien pour une résurgence de l'activité cyclonique. L'oscillation de Madden-Julian (MJO) est en phase 2, ce qui signifie qu'une phase humide a commencé à traverser l'océan indien. Pour rappelle, la MJO est connue pour être un facteur favorisant la cyclogenèse. 

L'activité convective (orageuse) est forte dans l'océan indien, sous l'effet de cette phase humide de la MJO, mais aussi d'un dipôle océan indien en phase fortement positive. Au sein de cette activité, une zone suspecte numérotée 97A en mer d'Arabie est sous surveillance. En effet, les principaux modèles de prévision suggèrent une cyclogenèse issue de cette zone suspecte. Les données ASCAT montrent la présence d'une circulation dépressionnaire dont le centre se situe approximativement au Nord-Ouest des Laquedives. 

En direction des côtes Ouest de l'Inde

97a suspected area

Le système se trouve dans un environnement plutôt favorable avec un cisaillement faible à modéré, une bonne divergence et une température de la surface de l'eau entre 29 et 30°c. En revanche, 97A devrait se rapprocher des côtes Ouest de l'Inde, ajoutant une bonne dose d'incertitude quant à son évolution future. La proximité des terres pourraient agir comme une gêne ou un frein à son développement.

La situation sera à suivre de près pour les régions côtières des États indiens du Karnataka, Maharashtra et Gujarat. Le système pourrait longer ces zones entre vendredi et lundi prochain. À noter qu'un baptême au cours des prochaines 48 à 72h fait partie des possibilités. Dans ce cas, le système prendrait le nom de Kyarr, nom proposé par le Myanmar

PR

prévision d'activité cyclonique

Ajouter un commentaire