Chapala 02112015

CHAPALA, après Socotra direction le Yémen

Le cyclone CHAPALA qui est de structure relativement compacte, se rapproche de la péninsule Arabique. Ce dimanche 01 novembre, le système a frôlé l'île de Socotra par le nord. Bien que le cœur du météore (là où les conditions sont les plus dégradées) soit resté au large, les habitants de l'île ont tout de même étaient quitte pour une belle frayeur, car peu habitué à vivre ce genre de phénomène. Le premier bilan faisait état de 10 000 évacués, 110 blessés, 100 maisons endommagées et 80 totalement détruites. Actuellement les rafales sont estimés atteindre encore les 240 km/h sur 1 min.

Chapala 02112015

Cyclone Intense CHAPALA le 02/11/2015 pénétrant dans le Golfe d'Aden (CIMSS)

 

Les prochaines heures seront décisives, car l'échéance pour l'impact sur le Yémen se rapproche. Actuellement, au moment où nous écrivons ces lignes, le cyclone pénètre dans le Golfe d'Aden et devrait toucher la péninsule demain. Les prévisions tablent sur un affaiblissement rapide du système au fur et à mesure que celui-ci s'approche du Yémen. La circulation cyclonique devrait progressivement être entravée par les terres et l'air sec devenir de plus en plus problématique. Selon le JTWC le système serait encore à la limite du stade de cyclone tropical au moment de frapper le Yémen. Même si CHAPALA n'a pas atteint l'intensité maximale envisagée au départ, le cyclone a démontré une étonnante faculté à résister à un environnement plutôt sec au cours des dernières 24H.

 

A présent, les yeux se tournent vers le Yémen, pays déjà ravagé par la guerre et sur le point de subir un phénomène assez rare pour la région. Selon certaines estimations, le météore pourrait déverser l'équivalent de 4 à 6 années de pluies en 48H. On n'ose imaginer l'impact que pourrait avoir ce cyclone sur un pays pas du tout préparé à un phénomène de ce type. Epilogue demain. A suivre...

 

PR

bassin nord