Risque cyclogene se madagascar

On commence enfin à y voir plus clair dans l'océan indien Sud-Ouest

Le 19/01/2022 à 11:39 1

Dans Infos Météo & Climat

Les modèles de prévision commencent à se mettre d'accord sur les futures cyclogenèses. Un risque pour les côtes orientales de Madagascar se dessine de plus en plus sur les dernières tendances.

Enfin les modèles accordent leur violon !

Décidément, l'accouchement de cette saison cyclonique 2021/2022 du Sud-Ouest océan indien est compliqué. Alors qu'il s'agit d'une des saisons les plus tardives de l'histoire du bassin, la formation du premier système alimente les spéculations les plus folles sur les réseaux sociaux. Si les modèles de prévision ont été à la peine, on commence enfin à y voir plus clair.

Ensembliste cyclogene se ocean indienLes prévisions d'ensemble du modèle IFS à longue échéance suggèrent deux zones d'activités. Le signal se renforce pour la semaine suivante. On peut voir que Madagascar semble devoir être concerné par cette future activité - ECMWF

À ce stade, deux zones d'activité future sont identifiées. La première se situe sur la partie occidentale du bassin, proche des terres habitées. Un système devrait commencer à émerger au Nord des Mascareignes à partir jeudi. Un creusement significatif est possible ce weekend à la faveur de conditions environnementales un peu plus favorables, tandis que le système se rapproche des côtes Est de Madagascar.

Un début d'accord se dessine entre les déterministes des modèles IFS et GFS. Le stade de tempête tropicale pourrait être atteint au cours du weekend. Un atterrissage sur les côtes orientales de la Grande Île est possible Dimanche. Si ce scénario demande encore à être confirmé dans le temps, la situation est à suivre pour Madagascar. Il est à noter qu'à longue échéance, une intensification plus franche n'est pas exclue dans le Canal du Mozambique.

Une situation classique pour un coeur de saison cyclonique

Une deuxième zone est également sous surveillance au Sud-Est de Diego Garcia, puisque les modèles initialise là aussi la mise en place d'une zone de basse pression. Une cyclogenèse y est envisagée mais avec des timing différents d'un modèle à l'autre. Le modèle américain GFS propose un développement significatif dès ce weekend. En revanche, le modèle euro IFS ne voit pas de creusement significatif avant la semaine prochaine.

En résumé, on constate un apurement dans les scénarios. Terminé les cyclogenèses avec multiplication d'effet Fujiwara. On s'achemine vers une double cyclogenèse classique pour un cœur de saison. Toutefois, la future formation au Nord des Mascareignes doit retenir un peu plus l'attention, en raison du fait qu'il existe un risque d'impact potentiel pour Madagascar. Quant au système attendu le plus à l'Est, on gardera toujours un œil attentif sur lui, sans pour autant s'exciter.

PR

Rejoignez la communauté CycloneOI sur patreon

Profitez de contenus exclusifs sans publicités et de mes analyses perso. Vous aurez également la possibilité d'échanger en direct avec moi par chat et par streams en cas d'actualité cyclonique chaude. Soutenez CycloneOI, contribuez à m'aider de faire vivre cette passion.

Become a Patron!

prévision d'activité cyclonique à la une

Commentaires

  • Mia

    1 Mia Le 22/01/2022

    Bonjour,

    Plusieurs zone de cyclogenèses se dessineraient....

Ajouter un commentaire

Anti-spam