Article coi 8

Antananarivo : La pollution s'est aggravée dans la capitale malagasy

Le 24/10/2022 à 08:26 0

Dans Infos Météo & Climat

Le service météorologique de Madagascar alerte sur une qualité de l’air toujours malsaine dans la capitale malgache. La pollution pourrait s’aggraver, devenant malsaine pour tout le monde. 

"La qualité de l’air pourrait devenir malsaine pour tout le monde et les personnes sensibles pourraient subir des effets plus graves sur la santé" - DGM

Dans son bulletin daté de vendredi, le service météorologique de la grande île faisait état d’une qualité de l’air demeurant malsaine pour les personnes sensibles. Selon Météo Madagascar, la concentration en particules fines PM 2.5, était 4 à 5 fois supérieure au seuil recommandé par l’OMM à d’Ampandrianomby, Ambohidahy, Andraharo , Soanierana et Andranomena.

L’agence météorologique prévient que les conditions resteront propices à l’accumulation de polluants dans l’air à Antananarivo. Ainsi, la dégradation est telle que la qualité de l’air serait malsaine pour les personnes sensibles, mais aussi pour tout le monde.

Une situation qui n’est pas prête de s’arranger

Selon une source locale, la situation serait pire en ce lundi matin. Le ciel de la capitale est recouvert par une épaisse fumée au point que la visibilité est mauvaise. Sur l’image d’illustration prise aujourd’hui, il n’est même pas possible de distinguer une colline située à 2km, tant le nuage de polluant est dense.

Évolution qualité de l'air

Selon cette même source, les quelques orages de dimanche n’ont eu aucun effet sur la qualité de l’air à Antananarivo. L’absence de vent, les feux de brousses et la pollution générée par les différents moyens de transport locaux contribuent à la persistance d’un épisode de pollution marquée sur la capitale. 

La qualité de l’air s’est dégradée ces derniers jours

Entre le 14 et le 20 octobre, le niveau de concentration en particules fines 2.5PM a connu une hausse sur toutes les stations de mesure disponible à Antananarivo. Le 20 octobre, les 55 ug/m3 étaient atteints ou dépassés. Ce niveau de pollution indique une qualité de l’air malsaine pour tout le monde. Cela signifierait que toute la population subirait des effets sur sa santé avec une exposition de 24h. Quant aux personnes sensibles, l’impact serait plus grave sur leur santé.

À noter que si le niveau venait à dépasser les 150 ug/m3, on entrerait dans une situation d’alerte sanitaire. À ce stade, c’est toute la population qui pourrait ressentir des effets graves sur sa santé avec 24h d’exposition.

PR

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE PAR MAIL

service alerte par mail

Comment ça marche ?

  1. Vous êtes prévenus en cas de risque de formation cyclonique
  2. Vous êtes régulièrement informés en cas de menace pour les terres habitées
  3. Partage d'une selection d'article ou infos du blog à ne pas manquer
  4. Un service entièrement gratuit

Ce service concerne uniquement le bassin Sud-ouest océan indien et vous avez la possibilité de vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents sur chaque mail.

à la une bassin sud ouest dans la zone Madagascar

Ajouter un commentaire

Anti-spam