Cyclone 1991 bangladesh

Il y a 30 ans, un cyclone causa la mort de plus de 138 000 personnes au Bangladesh

Le 29/04/2021 à 20:50 0

Dans Cyclones du passé

Dans la nuit du 29 au 30 Avril 1991, un violent cyclone s'abat sur le Bangladesh. Une effroyable marée de tempête accompagne ce météore, engendrant une horrible catastrophe humaine.

Une catastrophe annoncée

Le 23 Avril 1991, une dépression tropicale est détectée dans la partie Sud du Golfe du Bengale. Il se déplace vers le Nord-Ouest à travers les eaux chaudes du golfe. Il se renforce et devient une tempête tropicale numérotée 02B par le JTWC. Le phénomène menace le Bangladesh et des alertes sont lancées en raison de la menace potentielle. Le 24, les autorités conjurent la population de quitter les zones exposées à la mer et à se mettre à l'abri à 10 km à l'intérieur des terres.

Cyclone bangladesh 1991 trajectoire

Mais voilà, cet appel ne sera visiblement pas entendu. D'une part, la population est sceptique vis-à-vis des avertissements et prévisions météorologiques. Nombreux sont ceux qui pensent que ce cyclone de début de saison sera sans danger comme les précédents. D'autre part, beaucoup refusèrent de quitter leurs maisons et terres de crainte que d'autres s'y installent durant leur absence. Enfin, on ne peut pas dire que le gouvernement fit tous les efforts nécessaires pour évacuer les îles au large.

Une marée de tempête meurtrière

Le 28 les inquiétudes sont confirmées avec une trajectoire nettement plus vers le Nord. Le gouvernement active alors son système d'alerte étant donné les vents cycloniques et la marée de tempête qui se profilent. Le lendemain, de fortes pluies commencent à affecter les côtes Sud-Est du pays. Dans la nuit du 29 au 30 Avril, le cyclone donne son coup de grâce au moment où le centre atterrit prés de l'estuaire de la Meghna, entre Chittagong, la deuxième plus grande ville du Bangladesh et le Nord et Sud des îles Hatia.

Cyclone bangladesh 1991 inondation

Des terres inondées à perte de vue. C'est le triste spectacle laissé par violent cyclone et la meurtrière marée de tempête associée - Image : US AIR FORCE

Une horrible marée de tempête d'une hauteur de 6 à 8m dévaste les îles au large des côtes, avant de s'enfoncer de plusieurs kilomètres à l'intérieur des terres. L'eau avale tout sur son passage, emportant des gens, des animaux et les habitations de fortune. Dans la matinée du 30 Avril, il y a peu d'information sur l'impact de ce cyclone, les moyens de télécommunication étant hors service. C'est dans la journée que l'étendu et l'ampleur du désastre est connue.

Une catastrophe humaine effroyable

Le cyclone tantôt appelé Gorky ou Marian a concerné 10 districts, affectant environ 11.2 millions de personnes. Les districts de Bhola, Noakhali, Chittagong et Cox's Bazar ont été les plus touchés par la marée de tempête. Le 2 Mai, le gouvernement confirme que plus de 37 000 personnes sont mortes et des dizaines de milliers portées disparues.

Ce chiffre s'envole et dépasse les 100 000 morts en prenant en compte les îles de Kutubdia, Sandwip et Maheshkali. Au final, on parle de plus de 138 000 morts. Les femmes et les enfants constituent plus de 60% des décès. La zone entourant Cox's Bazar est meurtrie, où jusqu'à 25% de la population de l'île de Kutubdia périt suite au passage du cyclone.

PR

Source : US Marines in humanitarian operations - ANGLE FROM THE SEA : RELIEF OPERATIONS IN BANGLADESH, 1991

flashback à la une

Ajouter un commentaire

Anti-spam