Illustration cycloneoi article

Le super typhon Hinnamnor devient le cyclone le plus intense de l'année 2022

Le 29/08/2022 à 14:48 1

Dans Infos Cyclone

Le super typhon Hinnamnor qui évolue dans le pacifique nord-ouest est devenu le cyclone le plus puissant de cette année 2022. Il détrône, selon les données du jtwc, le cyclone intense Batsirai.


Hinnamnor musclor !

L'hémisphère Nord est entré dans sa période statistiquement la plus active de sa saison cyclonique. C'est le moment qu'a choisi le pacifique nord-ouest pour nous sortir un monstre.

Hinnamnor a atteint la nuit précédente selon le jtwc une intensité de 140 kt, ce qui correspond à des rafales de l'ordre de 300 km/h.

Les conditions environnementales très favorables et son cœur relativement compact, sont les éléments qui l'ont aidé à atteindre des sommets de puissance.

Il est à noter que cette compacité n'est pas la morphologie habituellement observée dans le pacifique nord-ouest. Généralement, ce bassin s'illustre par des cyclones de grande taille et qui présentent de larges extensions nuageuses.

En revanche, le pacifique nord-ouest est célèbre pour sa capacité à produire des phénomènes puissants. Hinnamnor en est l'exemple parfait.

Avec une telle intensité, on peut considérer que le super typhon est devenu à ce stade, le cyclone le plus intense de l'année 2022.

Je dis bien à ce stade, car l'année est loin d'être terminée. Il n'est pas impossible de voir d'autres phénomènes aussi puissants ou plus puissants ces prochaines semaines ou prochains mois.

ERC en cours

Après une phase d'intensification à couper le souffle, Hinnamnor semble avoir besoin de souffler un peu. En effet, le cyclone est en perte d'intensité au cours des dernières heures.

L'explication à ce coup de mou, c'est la mise en place d'un cycle de remplacement du mur de l'œil. Ce phénomène qui s'observe au sein des cyclones intenses, se caractérise par un renouvellement de l'anneau de convection intense entourant la zone de calme centrale.

Durant ce processus complexe et qui présente encore quelques mystères, le cyclone perd en intensité. En revanche, à l'achèvement de l'ERC, une nouvelle phase d'intensification devrait redémarrer.

Des îles japonaises sous la menace

Au cours des prochains jours, le dangereux typhon est une menace potentielle pour les îles japonaises Yayema, Miyako, Minna et Tarama à échéance du weekend.

Toutefois, il convient de préciser l'incertitude élevée entourant la prévision. La complexité de la situation environnementale, plus l'ERC en cours, font qu'établir un scénario d'intensité et de trajectoire est un challenge.

Hinnamnor jtwc

Pour l'heure, un affaiblissement, suivi d'une re-intensification, avec un passage dans le secteur des îles mentionnées précédemment, est le scénario retenu aussi bien par le CMRS de Tokyo que par le JTWC. 

L'hémisphère Nord en difficulté

Pour conclure, il est à noter qu'Hinnamnor vient réveiller une saison des typhons 2022 jusqu'à présent en demi teinte. Le contexte de grande échelle marqué par une oscillation australe en phase La Nina dans le pacifique, est probablement l’explication.

Mais plus globalement, c'est l'activité sur l'ensemble de l'hémisphère nord qui est relativement atone. Jusqu'à présent l'océan indien Nord n'a accouché que d'un seul système. Quant à l'Atlantique Nord, cette saison 2022 censée être chargée est pour le moment faiblement active.

Hinnamnor sonne-t-il le réveil de l'hémisphère Nord? Ces prochaines semaines nous le diront. En tout cas, il se peut que la saison des ouragans sorte de sa torpeur ces prochains jours.

PR

service alerte cycloneoi

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE

à la une pacifique

Commentaires

  • Mia

    1 Mia Le 02/09/2022

    Très belle structure !

Ajouter un commentaire

Anti-spam