Point cyclogene se 14 01 2023

Un début de scénario

Le 14/01/2023 à 09:59 2

Dans Infos Cyclone

À quoi s’attendre ces prochains jours et quelle influence pour les terres habitées ? Bien que l’incertitude soit encore élevée, une certaine tendance commence à se dégager avec un début de scénario qui mérite bien entendu d'être consolidé.

Quelle est la situation actuelle ?

  • 96S : L'activité convective (orageuse) associée au système s'organise. Sauf que la prévision n'a pas changé pour lui. Des vents défavorables en altitude (cisaillement) arrivant par l'Est devraient casser cette cyclogenèse naissante. Même si l'incertitude est encore de mise concernant cette perturbation, les scénarios majoritaires vont toujours dans le sens d'un non développement significatif.
  • Zone de basse pression : L'activité orageuse est bien présente à l'Est d'Agalega. C'est de là que devrait démarrer une cyclogenèse probablement en première partie de semaine prochaine.

Quelle influence potentielle pour les terres habitées ?

cumul pluviometrique sur 10 jours modèle IFS

Cumul pluviometrique en (mm) sur 10 jours simulé par le modèle euro IFS mis en forme par l'application windy.

Cette cyclogenèse potentielle dans le secteur d’Agalega pourrait avoir des conséquences sur l’évolution des conditions météorologiques des prochains jours dans le bassin. Voyons quelles pourraient être les influences de ce futur système sur les terres habitées.

  • Agalega > Ce système devrait apporter une dégradation des conditions météorologiques sur Agalega en début de semaine prochaine. En se déplaçant vers l'Ouest, cette activité est prévue transiter sur la dépendance mauricienne avec des conséquences en termes de pluie et un renforcement du vent.
  • Madagascar > Une influence sur la grande île est envisagée à partir du milieu ou en deuxième partie de semaine prochaine. L'ampleur de cette influence dépendra de la trajectoire et de l'intensité du phénomène. L'élément marquant pourrait être les précipitations avec potentiellement une dégradation pluvieuse significative. À ce stade des prévisions, une large moitié nord de la grande île serait concernée.
  • Mascareignes > Pour l'heure le scénario d'une influence directe n'est pas l'option la plus probable. Toutefois, il n'est pas exclu que La Réunion et Maurice connaissent une influence indirecte. Avec le flux tournant au secteur Nord-est et la possible descente de la ZCIT, les îles sœurs pourraient enfin connaître des conditions dignes de l'été austral à compter du milieu de la semaine prochaine.

Il n'est pour l'instant pas envisagé d'influence notable pour les autres terres habitées du bassin.

Informez-vous régulièrement de l’évolution de la situation

Ces prévisions sont à prendre avec des pincettes, notamment pour les scénarios dont l’échéance sont au-delà du milieu de la semaine prochaine. Consultez régulièrement les services météorologiques de vos pays respectifs et privilégiez les canaux officiels pour vous informer. Et comme d'habitude, faites très attention aux fake news et autres illuminés des réseaux sociaux adeptes du #armageddonwindystyle.

PR

 

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE PAR MAIL

service alerte par mail

Comment ça marche ?

  1. Vous êtes prévenus en cas de risque de formation cyclonique
  2. Vous êtes régulièrement informés en cas de menace pour les terres habitées
  3. Partage d'une selection d'article ou infos du blog à ne pas manquer
  4. Un service entièrement gratuit

Ce service concerne uniquement le bassin Sud-ouest océan indien et vous avez la possibilité de vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents sur chaque mail.

à la une prévision d'activité cyclonique saison 2022/2023 dans la zone

Commentaires

  • Mia

    1 Mia Le 16/01/2023

    Il est trop tôt pour affirmer quoi que ce soit !
    Personnellement depuis les 48hrs passées, j'aurai eu plusieurs interprétations.
    La tendance va s'affiner en fin de semaine.
  • Mia

    2 Mia Le 14/01/2023

    Top départ des convections ! Des circulations s'organisent...

Ajouter un commentaire

Anti-spam