Depression tropicale gina

Tempête tropicale GINA dans le pacifique Sud-Ouest

Le 19/05/2022 à 11:26 2

Dans Infos Cyclone

La tempête tropicale GINA est le 6e système de la saison cyclonique 2021/2022 du Pacifique Sud-Ouest. La durée de vie du phénomène semble devoir être limité tout comme son potentiel d'intensification.

GINA le 6e de la saison

La saison cyclonique se pouirsuit dans l'hémisphère Sud en ce mois de Mai. Après Karim du côté de l'océan indien, voici Gina qui a été baptisé par le centre des cyclones de Nadi (Fidji).

Le phénomène qui est estimé avoir atteint les critères de baptême, se situe à proximité immédiate du centre du Vanuatu qu'il devrait traverser d'Est en Ouest. Gina va générer des conditions fortement perturbées sur l'archipel vanuatais.

Les conditions les plus dégradées étant localisées au Sud de la circulation, les vents et pluies les plus forts devraient concerner le secteur de Port-Villa. Des précipitations pouvant être intenses seront accompagnées de rafales de l'ordre de 100km/h voire plus.

 

Dégradation en vue pour la Nouvelle Calédonie

Par la suite, Gina va se rapprocher de la Nouvelle Calédonie. En revanche, les conditions environnementales étant défavorables (cisaillement d'altitude et air sec), le système est prévu s'affaiblir. C'est donc un phénomène fortement afffaibli qui approcherait le territoire.

Malgré tout, Gina ou ce qu'il en reste apportera une dégradation des conditions météorologiques. Un renforcement du vent de Sud-Est est attendu, ainsi qu'une dégradation pluvieuse entre Vendredi et Dimanche.

5 ans après DONNA

Il est à noter qu'il faut remonter à 2017, pour voir le dernier système baptisé par Fidji au mois de Mai. Il s'agissait du cyclone Donna qui en termes d'intensité était d'un tout autre niveau comparé à Gina.

PR

service alerte cycloneoi

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE

brèves pacifique

Commentaires

  • Maxime

    1 Maxime Le 19/05/2022

    L’article est top, mais petite précision la saison cyclonique 2021-2022 comprend désormais 8 phénomènes. C’est le CMRS fidjien qui a baptisé 6 phénomènes, les deux autres étant Seth et Tiffany qui ont évolué en mer de Corail.
    Peut-être que la mer de Corail, qui pourtant fait partie de l’océan Pacifique, est incluse en zone australienne mais la (ma) logique voudrait que les phénomènes qui y évoluent soient comptabilisés comme étant dans le Pacifique sud-ouest
    patrabeson

    patrabeson Le 19/05/2022

    Vous avez totalement raison. Effectivement j'ai juste mentionné les systèmes baptisés par le CMRS de Nadi. Mais comme vous le dite, il est plus complet de rajouter les 2 ayant évolué dans le PACSO même s'ils ont été baptisés en zone australienne. PR

Ajouter un commentaire

Anti-spam