Karim asani

Symétrie remarquable entre deux systèmes jumeaux dans l'océan indien

Le 07/05/2022 à 09:37 0

Dans Infos Cyclone

Comme attendu, l'océan indien se réactive sur sa partie orientale et des deux côtés de l'équateur. Deux tempêtes tropicales devraient émerger ce weekend dans les deux hémisphères de l'océan indien.

Comme dans un miroir

L'imagerie satellite de ce matin montre deux cyclogenèses sur les deux hémisphères de l'océan indien. Ces deux systèmes jumeaux présentent une remarquable symétrie, comme si on voyait le même phénomène se refléter dans un miroir.

Les deux circulations ont été impulsées par des vents d'Ouest au niveau de l'équateur. Les conditions environnementales plutôt favorables font le reste, pour permettre un creusement significatif jusqu'au stade de tempête tropicale au cours de ce weekend..

Ainsi, nous devrions voir le système évoluant au Nord de l'équateur baptisé ASANI par le CMRS de New Delhi. La situation est un peu plus complexe pour le système au Sud. Celui-ci évoluant à proximité de la ligne de démarcation entre la zone de responsabilité de La Réunion et de l'Australie, il pourrait prendre soit le nom de Karim ou de Dominic.

13sEnsemble des solutions de trajectoire proposé par l'ensembliste du modèle euro IFS concernant la future tempête Karim/Dominic

Ce dernier ne représente aucune menace pour les terres habitées de par sa position et de la trajectoire attendue. En effet, les vents d'Ouest équatoriaux et des vents méridiens à l'Est sont les moteurs qui vont le pousser à suivre une trajectoire Sud-Est à Sud.

Le futur système Karim ou Dominic, restera loin de toute terre habitée. Le seul intérêt à suivre ce phénomène sera de savoir quelle sera la zone de responsabilité qui aura l'honneur de le baptisé et aussi pour le trafic maritime.

Quelles perspectives pour la future tempête ASANI ?

Concernant la future tempête Asani, elle va s'enfoncer dans le golfe du Bengale avec un virage en direction du Nord-Est. Ce scénario qui est encore incertain, laisse planer un risque potentiel d'atterrissage sur les côtes Nord-Est de l'Inde ou le Bangladesh.

Pour l'heure, le potentiel d'intensification apparaît limité selon les principaux modèles de prévision. La persistance de vents d'Est défavorables en altitude (cisaillement) agiraient comme catalyseur, empêchant le système de se creuser trop dangereusement.

Bien entendu, toutes ces perspectives de trajectoire et d'intensité sont encore à prendre avec du recul étant donné l'échéance. Par ailleurs, même un système d'intensité modérée est à prendre également au sérieux.

PR

service alerte cycloneoi

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE

à la une prévision d'activité cyclonique

Ajouter un commentaire

Anti-spam