Illustration cycloneoi article 2

Premiers indices sur le profil de la saison cyclonique 2022/2023

Le 07/09/2022 à 11:40 2

Dans Infos Cyclone

Les premiers éléments qui permettent de dresser le profil de la saison cyclonique 2022/2023 dans l’océan indien Sud commencent à sortir. Bien que ces éléments soient encore partiels, ils permettent d’avoir un début d’idée sur les grandes lignes potentielles de la prochaine saison sur la période octobre 2022 à mars 2023.


La valse des tendances saisonnières

Le début théorique de la saison cyclonique 2022/2023 dans l’hémisphère Sud est encore relativement loin. Bien qu’une cyclogenèse peut avoir lieu à n’importe qu’elle moment de l’année, les premières tempêtes sont généralement observées à partir du mois de Novembre. En théorie, il reste donc encore pas mal de temps avant le démarrage de la saison.

En revanche, avec l’entrée dans ce mois de septembre, il est possible de commencer à avoir une idée du profil de l’activité cyclonique à venir. Les produits des différents modèles climatiques donnent peu à peu une idée du caractère de la saison cyclonique 2022/2023.

Focus sur le bassin Sud-ouest de l’océan indien

À ce stade, pour la période octobre 2022 à mars 2023, il semble se dessiner un nombre de tempête proche à inférieur à la moyenne climatologique selon les produits d’ensemble du centre européen de prévision (CEP). Quant au nombre de tempête évoluant en cyclone, il serait en retrait par rapport à la normale climatologique.

La zone d’activité privilégiée est envisagée sur la partie Est du bassin. En revanche, le CEP propose une activité diminuée sur le secteur englobant l’Est de Madagascar et les Mascareignes.

 

Comment expliquer ce scénario ?

L’activité cyclonique dans le Sud-ouest océan indien est modulée par différents phénomènes ayant un impact à l’échelle globale et régionale. Anticiper leurs évolutions permet de définir, ou plus exactement, de tenter de définir un scénario.

À l’échelle globale : 

Le contexte reste marqué par une anomalie négative du pacifique équatoriale (La Nina). Les modèles climatiques suggèrent que cette situation se maintienne le reste de l’année.

À l’échelle régionale :

La surface de l’océan indien présente une anomalie de température plus basse que la normale sur sa partie Sud-ouest et plus chaude sur la partie Est. Cette situation est la caractéristique d’un dipôle océan indien (IOD) en phase négative. Selon les modèles de prévision, le pic est attendu durant ces prochains mois, avant de retrouver une situation neutre fin 2022, début 2023.

Une anomalie positive est observée dans la partie subtropicale de l’océan indien. Ce phénomène est associé à un dipôle subtropicale en phase positive (SIOD). Ces prochains mois, l’indice SIOD resterait neutre à positif.

L’évolution attendue de ces 3 phénomènes (La Nina, IOD négatif, SIOD positif) qui ont un impact sur la circulation atmosphérique, favorise une activité cyclonique et pluvio-orageuse décalée sur l’Est du bassin.

Ainsi, on comprend pourquoi les modèles de prévision suggèrent une activité accrue à l’Est et amoindrie à l’Ouest. On comprend également pourquoi des conditions moins humides que la normale sont attendues ces prochains mois dans le secteur des terres habitées.

Attention, ce n’est pas une prévision d’impact

Cette interprétation pourrait laisser croire à une saison cyclonique clémente pour les terres habitées. Penser cela serait une grave erreur. Ces tendances à long terme ne sont absolument pas des prévisions d’impact. Une activité moindre dans le secteur des terres habitées, ne signifie pas pour autant risque zéro ! Il suffit d’un seul système pour qu’il y ait une catastrophe.

De plus, ces tendances à long terme doivent toujours être prises avec du recul. L’échéance élevée induit toujours une importante part d’incertitude.

PR

Éléments d'analyse

densité de tempête tropicale saison cyclonqiue 2022 2023

Anomalie de densité de tempête tropicale pour la période octobre 2022 à mars 2023 (rouge pour une anomalie positive, en bleu pour une anomalie négative et blanc pour un signal neutre) - ECMWF

fréquence de tempête tropicale saison cyclonique 2022 2023

Fréquence de tempête tropicale pour la période octobre 2022 à mars 2023, avec la comparaison entre le nombre de tempête envisagé (boite verte) et le nombre moyen climatologique (boite orange) - ECMWF

fréquence de cyclone tropical saison cyclonique 2022 2023

Fréquence de cyclone tropical pour la période octobre 2022 à mars 2023, avec la comparaison entre le nombre de cyclone envisagé (boite verte) et le nombre moyen climatologique (boite orange) - ECMWF

anomalie surface temperature

Anomalie de température de la surface des océans pour la période octobre novembre décembre, avec les phénomènes ayant une influence sur l'activité cyclonique dans le bassin Sud-ouest de l'océan indien - Météo France

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE PAR MAIL

service alerte par mail

Comment ça marche ?

  1. Vous êtes prévenus en cas de risque de formation cyclonique
  2. Vous êtes régulièrement informés en cas de menace pour les terres habitées
  3. Partage d'une selection d'article ou info du blog à ne pas manquer
  4. Un service entièrement gratuit

Ce service concerne uniquement le bassin Sud-ouest océan indien et vous avez la possibilité de vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents sur chaque mail.

à la une bassin sud ouest

Commentaires

  • Mia

    1 Mia Le 13/09/2022

    Merci pour ces premières tendances !
    patrabeson

    patrabeson Le 13/09/2022

    Avec plaisir ☺️

Ajouter un commentaire

Anti-spam