Illustration cycloneoi article 19

Ouragan Ian en Floride, vents destructeurs et marée de tempête catastrophique

Le 29/09/2022 à 11:37 0

Dans Infos Cyclone

Comme attendu, la Floride a été violemment frappée par le virulent ouragan Ian. En plus des rafales destructrices, une catastrophique marée de tempête a déferlé près du point d'entrée de l'œil.

Des vents destructeurs ont balayé la Floride

Après Cuba, c’était au tour de la Floride de subir la colère de l’ouragan majeur Ian. En milieu d’après-midi, l'œil du cyclone a touché terre sur la côte Ouest de la péninsule floridienne, au niveau de Cape Corale. 

Ian était à ce moment un violent ouragan majeur de catégorie 4. Des vents destructeurs ont balayé les secteurs impactés par le mur de l'œil. Les rafales ont approché ou dépassé les 200 km/h (212 km/h à Port Charlotte, 208 km/h à Grove City, 200 km/h à Punta Gorda airport).

 

Mais c’est le phénomène de marée de tempête qui aura été l’élément le plus catastrophique. Fort Myers submergé par les eaux, c’est probablement l’image qui marquera cet épisode cyclonique.

La marée de tempête un phénomène particulièrement effrayant et meurtrier

La marée de tempête est une élévation anormale du niveau de l’eau accompagnant un cyclone. Elle peut atteindre des niveaux catastrophiques si elle se combine à la marée astronomique. La faible pression centrale et les vents violents autour de l'œil sont à l’origine de ce phénomène. 

La marée de tempête éxpliquée en image

La dangerosité d’une marée de tempête s’explique par le fait que l’eau envahit l'intérieur des terres. Ainsi, des zones se trouvant habituellement en dehors de l’eau se retrouvent submergées et inondées. D’autre part, le travail de sape des déferlantes apportent des dégâts considérables sur les infrastructures.

Le phénomène de marée de tempête, appelé également surcote, est particulièrement meurtrier. Les pires catastrophes cycloniques de l’humanité sont à chaque fois la résultante d’une marée de tempête. Par ailleurs, la montée du niveau de la mer en lien avec le changement climatique pourrait aggraver le risque dans les décennies à venir.

Ne pas confondre avec la houle cyclonique

Ce phénomène ne doit pas être confondu avec la houle cyclonique. Cette dernière, qui est également générée par les vents violents au cœur du cyclone, se propage relativement loin autour du système.

Ainsi, contrairement à la marée de tempête qui survient au moment de l'impact, les régions littorales peuvent être affectées par la houle alors même que le cyclone se trouve à distance des terres.

De fait, même en n’étant pas directement frappé par le cœur d’un cyclone, il est possible d’être malgré tout impacté par la houle cyclonique. Ces vagues peuvent être très brutales et occasionner des dégâts considérables le long des côtes.

 

Ian un ouragan marquant pour les États-Unis et la Floride

Selon Philip Klotzbach, spécialiste américain des ouragans, Ian est l’ouragan le plus violent à frapper les États-Unis continental depuis Ida en 2021, et le plus puissant à frapper la Floride depuis Michael en 2018. 

Toujours selon le spécialiste, avec une intensité de 135 kt, Ian est le 4e cyclone le plus violent en termes de vent soutenu à avoir impacté la Floride, à égalité avec Charley en 2004 et l’ouragan de Florida Keys en 1919. 

PR

 

INSCRIVEZ-VOUS AU SERVICE ALERTE PAR MAIL

service alerte par mail

Comment ça marche ?

  1. Vous êtes prévenus en cas de risque de formation cyclonique
  2. Vous êtes régulièrement informés en cas de menace pour les terres habitées
  3. Partage d'une selection d'article ou infos du blog à ne pas manquer
  4. Un service entièrement gratuit

Ce service concerne uniquement le bassin Sud-ouest océan indien et vous avez la possibilité de vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents sur chaque mail.

à la une monde ouragan

Ajouter un commentaire

Anti-spam