11022021 cyclone tropical faraji

Belle résistance de Faraji qui est toujours au stade de cyclone tropical

Le 11/02/2021 à 14:34 0

Dans Brèves

Faraji fait montre du belle résistance, réussissant à maintenir le stade de cyclone tropical. Ce Jeudi, le système présente encore une signature satellite loin d'être dégradée. Toutefois, l'effet néfaste du cisaillement devrait se renforcer.

Inscrivez-vous, si vous souhaitez être alertés par mail en cas de risque de cyclogenèse ou d'impact sur une zone habitée du Sud-Ouest de l'océan indien. C'est gratuit !

Faraji toujours cyclone tropical

Faraji oppose une résistance farouche aux conditions environnementales défavorables. Le système demeure au stade de cyclone tropical avec une signature satellite loin d'être ridicule. Les rafales maximales sont estimées atteindre les 215 km/h près de l'oeil, alors que la pression minimale centrale est de 968 hPa selon le CMRS de la Réunion. Le météore demeure à bonne distance des terres habitées. À 9z, le centre de Faraji était positionné à plus de 2000 km à l'Est Nord-Est des Mascareignes.

11022021 cyclone faraji

Le cyclone tropical Faraji par le satellite INSAT3D à 09:15z. Le système présente encore une signature satellite convaincante. L'oeil est visible alors que la structure convective ne semble pas encore en souffrance à cet instant- IMD

Pas de changement concernant la philosophie de trajectoire. Avec l'affaiblissement gradué de Faraji, c'est l'anticyclone au Sud qui dicte le mouvement du système. Ainsi, le demi-tour vers l'Ouest va se poursuivre, à mesure que le phénomène perd en intensité, sous l'effet de plus en plus néfaste d'un cisaillement d'altitude.

La suite des événements est très incertain. Les modèles de prévision ont encore du mal à proposer un scénario stable. Si une trajectoire globalement Ouest est suggérée, c'est encore trop flou concernant l'intensité.

Pour l'instant pas de menace pour les terres habitées

Dans l'immédiat, Faraji ne représente aucune menace pour les zones habitées étant donné sa position. À ce stade, il est impossible de dire si ce phénomène représente une menace ou non pour les terres habitées. Le système a encore beaucoup de chemin à faire avant d'arpprocher les régions habitées du bassin Sud-Ouest de l'océan indien. Si une ré-intensification est possible en cours de route, le scénario d'une dissipation n'est pas encore exclu. À suivre...

PR

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire

Anti-spam