SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Assises sur les risques naturels à la Réunion 2017 : Appel à témoignages

Petit mémo

Retrouvez ici une explication simplifiée des quelques termes que nous utilisons les plus souvent dans nos différentes publications. Cette liste nous la remplierons petit à petit. Ce petit mémo est réalisé à partir du glossaire du CMRS de la Réunion que nous vous conseillons de consulter si vous souhaitez aller plus loin dans la connaissance des termes météorologiques.

ANTICYCLONE

Zone où la pression atmosphérique est élevée par rapport à celle du voisinage d´un même niveau. Si rien n´est précisé, c´est une zone au sol. En altitude, les zones de hautes pressions sont des zones de haut géopotentiel ou des anticyclones (ou dorsales) d´altitude. Les anticyclones d'altitude lorsqu'elles sont situées au dessus d'une zone de cyclogenèse ou d'un système peuvent être un élement favorable à l'intensification dans la mesure ou il améliore la divergence.

CISAILLEMENT

Le cisaillement vertical de vent est l'un des paramètres déterminants pour favoriser ou non la cyclogenèse ou la cyclolyse d'un système dépressionnaire tropical. Il est qualifié de faible (5-10kt), modéré (10-20kt) ou fort (plus de 20kt). En gros, plus le cisaillement est élevé et plus il est défavorable.

CONVECTION

En météorologie tropicale, une zone de convection est un amas de cumulonimbus plus ou moins dense et organisé. L'"activité convective" dans les zones tropicales est l'ensemble des zones de convection marquées par le développement de nuages instables à haut développement vertical type cumulonimbus.

CYCLOGENESE

Dans son sens large, naissance d'un système dépressionnaire (tropical ou non). En météorologie tropicale, naissance d'une dépression tropicale, pouvant éventuellement évoluer vers une tempête tropicale, puis un cyclone tropical.

DIVERGENCE

Pour simplifier il s'agit de la capacité d'un système à évacuer l'air en altitude. Plus la divergence est bonne et plus un système tropical sera susceptible de se renforcer. 

FLUX D'ALIZE

Vents persistants caractéristiques des régions tropicales, surtout dans les basses couches (jusqu´à environ 1500 à 3000 m), soufflant assez régulièrement sur de vastes régions à partir d´un anticyclone subtropical en directions des zones de basses pressions équatoriales.

FLUX DIRECTEUR

Courant atmosphérique ayant une forte influence sur le déplacement des systèmes dépressionnaires tropicaux. Il se situe généralement dans la moyenne ou haute troposphère. Les systèmes faibles sont plus sensibles aux flux directeurs générés par des centres d'action dans les bas à moyens niveaux, tandis que les système puissants, bien établis sur toute l'épaisseur de l'atmosphère, peuvent être dirigés par des centres d'action situés dans les couches moyennes à supérieures.

FLUX DE MOUSSON

Il s'agit d'un vent chaud et chargé d'humidité après un long parcours océanique et est généralement un alizé dévié après avoir traversé l'équateur géographique. Le flux de mousson contribue à renforcer l'activité convective dans la ZCIT et donc l'activité cyclonique.

MJO

MJO est l'anacronyme de Madden-Julian Oscillation qui signifie en français Oscillation intra-saisonnière dite de Madden-Julian. Il s'agit d'une onde atmosphérique se déplaçant le long de l'équateur d'ouest en est. La MJO qui comporte une phase humide et une phase sèche module l'activité convective dans l'océan indien. En phase humide elle favorise les cyclogenèses et inversement en phase sèche. Bien entendu, il peut arriver d'assister à des cyclogenèses en phase sèche.

MODELES NUMERIQUES

Il s'agit de logiciel simulant l'état futur de l'atmosphère. C'est à partir de ces simulations que les prévisionnistes météorologiques établissent leurs prévisions. Il s'agit là d'un élément capital pour le suivi cyclonique. Néanmoins, il faut toujours être prudent car les modèles ne détiennent pas toujours la vérité et peuvent fortement varier d'une sortie à une autre. De plus, il faut garder à l'esprit que plus les échéances sont grandes et plus la marge d'erreur des simulations augmentent. 

THALWEG

Ligne le long de laquelle les pressions sont plus basses que dans le voisinage et où la courbure cyclonique des isobares ou des isohypses est maximale. Tout comme les anticyclone ou dorsales, les thalwegs influencent la trajectoire d'un système dépressionnaire tropical et peut dans certains cas participer à l'intensification du phénomène en améliorant l'évacuation de l'air en altitude.

UTC

Le temps universel coordonné, ou UTC, est une échelle de temps adoptée comme base du temps civil international par la majorité des pays du globe (Mascareignes UTC+4 / Madagascar & Archipel des Comores UTC+2).

ZCIT

La zone de convergence tropicale est le lieux de convergence entre les alizés des deux hémisphères, siège de basses pressions et de masses nuageuses formées de nuages à haut développement vertical (Cumulonimbus). C'est la zone de formation des systèmes dépressionnaires tropicaux.