Prévisions saisonnières période Octobre Novembre Décembre, Sud-Ouest océan indien

21 Septembre 2020 : 12 UTC

Le dernier trimestre 2020 devrait se dérouler dans un contexte ENSO en phase la Nina. Dans le même temps, le dipôle océan indien serait neutre à négatif, tandis que son pendant subtropical pourrait être neutre à positif. Quelle conséquence pour la première partie de la saison cyclonique 2020/2021 ?

ENSO en phase la Nina

Selon les tendances saisonnières du mois de Septembre, le dernier trimestre de l'année 2020 devrait se dérouler dans un contexte de grande échelle marqué par un épisode ENSO en phase La Nina. Au niveau régional, le dipôle océan indien serait à la limite d'une phase négative, alors que le dipôle subtropical va quitter la phase négative actuelle. Ces facteurs devraient moduler l'évolution du climat, ainsi que la première partie de l'activité cyclonique de l'océan indien Sud 2020/2021.

Convert image gorax green 008 6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8 db6yh1

La large bande bleue représente l'anomalie négative des SST du pacifique, caractéristique d'un ENSO en phase La Nina - C3S

Les températures de la surface du Pacifique équatorial présentent une anomalie négative, c'est-à-dire une température inférieure à la normale. Cette situation est la caractéristique d'un ENSO en phase La Nina. Cette anomalie devrait continuer de se renforcer ces prochains mois, pour atteindre le pic au cours des mois de Novembre/Décembre.

20200915 sstoutlooks nino34Elle devrait par la suite décroitre progressivement durant le début d'année 2021. Le dernier épisode La Nina déclaré fut observé entre Novembre 2017 et Février 2018.

IOD et SIOD

Au niveau régional, le dipôle océan indien est prévu être à la limite d'une phase négative. Cette oscillation se caractérise par une différence de température de la surface (SST) entre la partie occidentale de l'océan indien (WTIO) et la partie orientale (SETIO). Lorsque l'anomalie de température est positive du côté SWTIO, on parle de dipôle positif. Inversement, lorsqu'elle est positive côté SETIO, on est en présence d'un dipôle en phase négative (WTIO-SETIO=DMI ou IOD positif ou négatif).

20200915 sstoutlooks iod

Prévision d'évolution de l'IOD selon le BOM valable en Septembre

Le bureau of meteorology australien (BOM) et Météo-France suggèrent un IOD neutre à légèrement négatif. Le pic de l'épisode serait atteint entre Octobre et Novembre avec une anomalie négative de -0,4° à -0,8°c. Par la suite, le dipôle devrait retrouver une situation a priori neutre en tout début d'année 2021.

Iod swoi

Le graphique de gauche représente l'évolution attendue de l'IOD et celui de droite l'évolution du SIOD selon Mecartor-Ocean valabe en Septembre - Météo France

Enfin, il semble à présent acté que le dipôle subtropical (SIOD) quittera sa phase négative actuelle. D'après Météo-France qui se base sur les produits du centre français d'analyses et de prévisions océaniques Mercator-Océan, le SIOD atteindrait un niveau neutre à légèrement positif durant toute la saison cyclonique 2020/2021.

Quelle conséquence sur l'activité cyclonique ?

L'ensemble de ces prévisions saisonnières sont une indication pour le début de la prochaine saison cyclonique de l'océan indien Sud. En réponse à ces contextes globaux et régionaux, l'activité pluvio-orageuse et cyclonique pourraient être décalées sur l'hémisphère oriental de l'océan indien. Étant donné que cette région est habituellement la zone de cyclogenèse préférentielle de début de saison, il est possible que le démarrage de l'activité cyclonique ne connaisse pas de retard à l'allumage.

Prevision saisonniere oct nov decEnfin, l'ENSO en phase la Nina et un SWIO neutre à positif pourrait contribuer à favoriser des trajectoires zonales ou paraboliques. En effet, contrairement à l'année dernière, les hautes pressions subtropicales pourraient être plus présente cette saison. D'ailleurs, cela se matérialisera par des alizés plus présent que d'habitude durant le dernier trimestre.

Tout cela ne nous dis rien du nombre de phénomène attendu, ni même du risque pour les terres habitées. Il s'agit juste de tendances saisonnières qu'il faut prendre avec des pincettes. Quoi qu'il en soit, au cours des prochaines semaines, les habitants du Sud-Ouest océan indien devront commencer à se préparer et à penser à la prochaine saison cyclonique.

PR

Inscrivez-vous, si vous souhaitez être alertés par mail en cas de risque de cyclogenèse ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien. C'est gratuit !

Je m'inscris

Le coin expert

Ajouter un commentaire