VIDEO : L'impressionnante brume de sable vue depuis l'espace

25 Juin 2020

Plusieurs épisodes de brume de sable particulièrement denses se succèdent dans l'Atlantique. Ce phénomène qui asphyxie actuellement les Caraïbes est impressionnant observé depuis l'espace.

De l'Afrique au Golfe du Mexique

Depuis plusieurs jours, l'Atlantique Nord est traversé par une masse d'air fortement chargée en particule de sable provenant du Sahara. Ce phénomène qui arrive régulièrement dans cette région du monde, est cette fois-ci remarquable par son ampleur.

Grace aux satellites géostationnaires GEOS 16 et MSG11, on voit distinctement la brume de sable quitter le Sahara et traverser l'Atlantique avec l'aide de l'Alizé. Cette brume qui reste relativement compact en arrivant sur les Caraïbes, poursuit sa route jusque dans le Golfe du Mexique et les côtes américaines.

À noter que le phénomène n'a pas laissé les astronautes de la station spatiale internationale (ISS) indifférent. La massive brume a été prise en photo le 21 Juin 2020, au moment où l'ISS transitait au-dessus de l'Atlantique Nord, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Pourquoi un épisode aussi dense

Habituellement, ces particules de sable en provenance du Sahara se déposent dans l'océan réduisant la concentration. Cette fois-ci, une quantité importante de poussière est parvenue jusqu'au Caraïbe. En plus d'obscurcir le ciel, ce phénomène dégrade significativement la qualité de l'air et peut avoir des conséquences néfastes pour la santé.

Brume de sable 2020

Brume de sable vue depuis l'ISS - 21 Juin 2020 - NASA

L'ampleur de cette concentration qualifiée d'exceptionnelle, s'expliquerait par d'importantes tempêtes de sable (haboob) en Afrique, soulevant une grande quantité de poussière qui se sont accumulés dans l'atmosphère du Sahara. Par la suite, le Jet d'Est Africain s'est chargé de transporter ces particules vers l'Ouest, direction les Antilles et le Golfe du Mexique.

Brume de sable un anticyclone efficace

Enfin, signalons que la brume de sable est un facteur défavorable à l'activité cyclonique. Ce phénomène est associé à une masse d'air sèche, qui bloque la convection (formation d'orage), pourtant nécessaire au développement de systèmes dépressionnaires tropicaux.

PR

vue de l'espace

Ajouter un commentaire