Une démonstration d'effet de foehn sur les Kerguelen

Le 7 février dernier, le satellite haute résolution AQUA a capturé un bel effet de foehn sur l'archipel des Kerguelen. Description de ce phénomène dont la présentation visuelle peut-être très esthétique et ayant un impact très surprenant sur les températures locales.

L'archipel des Kerguelen, anciennement surnommé "îles de la désolation" et situé à des milliers de kilomètre au sud des Mascareignes, a été le modèle d'une photo satellite très esthétique. Le satellite scientifique américain haute résolution AQUA, a capturé l'archipel théatre d'un phénomène appelé effet de foehn. Visuellement, l'île donnait comme l'impression de littéralement déchirer la couche nuageuse. Mais qu'est ce donc qu'un effet de foehn

fonctionnement de l'effet de foehn (meteocontact)

fonctionnement de l'effet de foehn (meteocontact.fr)

Cet effet se produit lorsqu'une masse d'air transportée par les vents, rencontre un relief suffisamment large pour constituer un obstacle. En remontant cet obstacle, l'air subit une ascendance orographique, vectrice d'instabilité, conduisant à la formation de nuages pouvant provoquer des précipitations. En franchissant le sommet, c'est une masse d'air réchauffée et asséchée qui dévale la pente en aval du relief. C'est ce changement d'état qui est appelé "effet de foehn".

Un effet caractérisé par une différence de température remarquable

Cette modification de l'état de la masse d'air entraîne une différence de température marquée d'un versant à l'autre du relief, pouvant aller jusqu'à une dizaine de degrés. Le processus expliquant cette amplitude de température est complexe, associant les notions de détente adiabatique sèche et compression adiabatique. Enfin, l'origine du nom de ce phénomène vient d'un vent soufflant dans les vallées des Alpes autrichiennes et suisses, appelé foehn. 

PR

  • Source : Météo France
  • Image d'illustration : NASA
E-mail

climat

Ajouter un commentaire