Eclipse lunaire 2018

Quel temps le soir de l'éclipse lunaire dans l'océan indien sud-ouest

Dans la nuit du vendredi 27 juillet au samedi 28 juillet aura lieu l'éclipse lunaire la plus longue du XXIe siècle. Coup de chance, c'est dans l'océan indien que celle-ci sera la mieux visible. Encore faut-il que la situation météorologique permette d'observer ce spectacle dans de bonne condition.

Eclipse lunaire la plus longue du XXIe siècle

Moins de deux ans après l'éclipse du soleil, l'océan indien va de nouveau se retrouver aux premières loges d'un spectacle astronomique cette fois-ci nocturne. Une éclipse lunaire aura lieu dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 juillet 2018.

Concrètement, la lune entrera dans l'ombre de la terre, nous offrant une éclipse totale de lune observable depuis l'océan indien. La particularité de cette éclipse lunaire est qu'il s'agira de la plus longue de ce XXIe siècle, soit 103 minutes pour sa phase de totalité.

Principe de l'éclipse lunaire ©businessinsider.fr

Principe de l'éclipse lunaire ©businessinsider.fr

A l’apogée de cet événement, la lune prendra une teinte cuivrée. L'atmosphère de la terre dévie les rayons rouges de la lumière solaire dans son conne d'ombre, d'où cette magnifique colorisation. Cela donnera à notre satellite naturel un aspect qu'on pourrait qualifier de spectaculaire. 

C'est au cœur de la nuit, aux alentours de minuit (heure de la Réunion), que devrait avoir lieu la phase de totalité de cette éclipse lunaire.

Les nuages vont-ils gâcher le spectacle ?

Mais pour profiter de ce spectacle grandiose, encore faut-il que les conditions d'observations soient réunies. L'idéal serait un ciel qui soit parfaitement dégagé. Or, la situation  météorologique prévue pour la nuit du vendredi au samedi n'est pas évidente à cerner.

Selon les modèles de prévision, il y a une possibilité que des nuages viennent embêter les spectateurs qui seront courageusement restés éveillés dans la nuit pour admirer l'éclipse. En l'état actuel des simulations, le ciel des Mascareignes (dans un degré moindre la Réunion), d'une large moitié est de Madagascar et même de l'archipel des Comores, pourrait être relativement couvert.

Etat de la couverture nuage simulé par le modèle AROME ©Meteociel

Etat de la couverture nuage dans la nuit de vendredi à samedi simulé par le modèle AROME de Météo France, en fonction de la sortie du 26/07/2018 à 0z ©Meteociel

Les choses peuvent encore évoluer d'ici demain. Il sera intéressant de refaire un point vendredi, pour voir en détail si ce risque de fâcheuse nébulosité (terme utilisé en vocabulaire météorologique pour définir le degré de couverture nuageuse) se confirme.

Pour info, l'observation de cette éclipse lunaire ne nécessite aucun pré-requis technique et ne présente aucun danger. Cela est possible avec un télescope, des jumelles ou même à l'œil nu.

PR

Source 

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire